logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/384592/tva-une-niche-doptimisation/

FINANCES LOCALES
TVA : une niche d’optimisation
Gaëlle Ginibrière | A la Une finances | Actu experts finances | Publié le 16/09/2015

Maîtriser les dépenses, optimiser les moyens de fonctionnement, diversifier les financements... cette logique ne quitte plus les collectivités territoriales. Moins nombreuses en revanche sont celles qui s'intéressent à l'optimisation de la TVA, une source de recettes pourtant non négligeable.

« Il est vrai que pour beaucoup de collectivités, la TVA n’est pas considérée comme un enjeu prioritaire. Depuis quelques années, il existe cependant une volonté d’optimiser sa gestion en appliquant la réglementation au mieux des intérêts de la collectivité », note Julian Poux, chef de service fiscalité et prospectives par intérim à la communauté urbaine de Marseille Provence métropole (Bouches-du-Rhône, 18 communes, 1 million d’hab.). L’intercommunalité mène une réflexion sur la déduction de TVA sur les dépenses de frais généraux, qui devrait aboutir en 2016.

Dépenses de structure, frais de bâtiment, de fluide… en fonction de la part des activités assujetties à TVA dans l’activité globale de la collectivité, un coefficient de déduction des dépenses est calculé. « Compris entre 0 et 1, ce coefficient s’applique sur le montant de TVA payé sur les frais généraux. Cette quote-part peut ainsi être intégrée au montant de TVA déductible à inscrire sur la ...