logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/38241/strasbourg-invente-un-nouveau-systeme-de-velo-partage/

TRANSPORT
Strasbourg invente un nouveau système de vélo partagé
Didier Bonnet | Régions | Publié le 11/05/2010

Le conseil de la Communauté urbaine de Strasbourg (CUS) a adopté, le 7 mai, le système de vélo partagé qui sera mis en place dès la rentrée 2010. Les modalités sont différentes des Vélib, Vélov et « call-a-bike » de Paris, Lyon et des villes allemandes.

Le vélo partagé à la strasbourgeoise (VPS) doit encore peaufiner quelques réglages – tarifs, dénomination définitive, notamment – mais deux intérêts principaux sont affichés pour justifier l’initiative : d’abord son coût, environ 1 000 euros par an et par bicyclette et d’autre part, le fait que les locations seront gérées, pour une bonne part, par des employés d’une structure adaptée aux besoins.
Ce côté « humain » représente une dimension spécifique du projet : le VPS va s’appuyer sur le précédent système de Vélocation, qui enregistre environ 150 000 locations par an. L’objectif de l’héritier de cette initiative discrète, un rien contraignante, mais précurseur des autres systèmes de vélos en libre-service dans les villes, est de passer à 1 million de locations par an en 2011.

Ces objectifs devront être dépassés rapidement : 1 500 vélos seront disponibles dans 5 stations gérées par du personnel dédié, plus 350 dans des sites « automatiques », à proximité des principales stations du tram. Les vélos représentent 14 % des déplacements à Strasbourg.

L’objectif de ce dispositif, qui doit être étendu à toute la communauté urbaine, est de développer significativement la part de ce mode de transport pour rattraper les villes suisses, allemandes ou néerlandaises qui atteignent souvent 25 ou 30 % de déplacements en vélo.