logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/382369/stabilisation-du-marche-de-la-dette-des-collectivites-en-2014/

FINANCEMENTS
Stabilisation du marché de la dette des collectivités en 2014
Auteur associé | A la Une finances | Actu experts finances | Fiches Finances | Publié le 03/08/2015

L'année 2014 aura vu le marché du crédit aux collectivités se stabiliser. Après des années où la liquidité s'est faite rare et chère, où le principal acteur (Dexia) a été démantelé au profit de nouveaux acteurs - entre La Banque postale, la Caisse des dépôts, ou encore l'intervention accrue de la Banque européenne d'investissement (BEI) -, les conditions d'emprunt se sont globalement assouplies. Retour en chiffres avec l'Observatoire Finance active 2015.

De la concurrence entre sources de financement

Tout au long de 2014, la concurrence entre sources de financement, d’un côté, et entre banques commerciales, de l’autre, a permis à un plus grand nombre de collectivités de se financer plus facilement et à des taux d’intérêt plus faibles. Ainsi, en 2014, les banques ont financé 53,3 % des besoins de financement à long terme des collectivités : 34,5 % de nouveaux contrats, 11,8 % de consolidation de contrats signés par le passé ou de conventions pluriannuelles ; 7 % « d’opérations mixtes » (réaménagement d’un produit structuré avec du flux nouveau).

Côté taux d’intérêt, les collectivités locales ont continué de bénéficier de taux en baisse et de courbes des taux s’aplatissant, permettant d’atteindre un coût moyen de l’emprunt à 2,40 %, sur une durée moyenne de 17 ans. Les financements alternatifs (AFD, BEI et CDC) sont restés les plus compétitifs (1,95 % en moyenne) quand les nouveaux ...

POUR ALLER PLUS LOIN