Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Fiscalité locale

Casinos : le jackpot fiscal ?

Publié le 19/08/2015 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une finances, Actu experts finances

casinoclry2CC
Flickr CC by clry2
La fiscalité sur le produit des jeux constitue un sérieux coup de pouce pour les communes disposant d’un casino sur leur territoire. Un décret, publié le 15 juin, vient cependant d’acter des modifications relatives aux prélèvements, laissant les collectivités concernées sur la réserve.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Attendu depuis la loi de finance rectificative de décembre, le décret relatif aux prélèvements sur le produit des jeux dans les casinos est paru le 15 juin 2015, actant la réforme sur la fiscalité des casinos. D’un côté, le prélèvement dit « à employer » (compte 471), destiné à l’embellissement ou à l’amélioration des équipements touristiques des communes, est supprimé. De l’autre, le barème de prélèvement sur le produit brut des jeux (PBJ) encaissé par l’Etat – dont 10 % sont reversés aux collectivités – a été modifié.

L’administration fiscale annonce un effet neutre pour les collectivités territoriales concernées, qui ne se montrent qu’à moitié convaincues. « Difficile d’évaluer les conséquences de ces modifications sans d’abord connaître le montant du PBJ. Je constate simplement que, comme pour les communes touristiques, l’Etat cherche à limiter les systèmes de financement spécifiques », note Etienne Blanc, député maire (Les républicains) de Divonne-les-Bains (Ain, 8 700 ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Casinos : le jackpot fiscal ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement