Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Midi-Pyrénées. La gestion du transport en commun toulousain avance à petit pas

Publié le 20/07/2009 • Par Laurence Lafosse • dans : Régions

L’autorité organisatrice des transports en commun de l’agglomération toulousaine, Tisseo SMTC a validé le 10 juillet le projet de révision du plan de déplacement urbain (PDU) dans l’agglomération jusqu’en 2020.
Le renouvellement du précédent PDU, qui datait de 2001, a pour objectif de freiner le développement de la voiture et de porter la part des déplacements en transports en commun de 16 à 23 %. Pour inverser la tendance, les élus toulousains souhaitent absorber les 400 000 nouveaux déplacements (+ 50 %) par le développement du vélo, de la marche à pied, et des transports en commun.
Côté transports collectifs, Tisseo fait le choix de l’intermodalité avec cinq nouveaux projets de lignes tramway et 12 lignes de bus en TCSP. Le coût total du projet du nouveau PDU est évalué à 277 millions d’euros par an jusqu’en 2001, dont 228 millions d’euros pour le seul volet transports en communs.

L’enjeu de la gouvernance
La question de la gouvernance des transports en communs de l’agglomération toulousaine reste par ailleurs en suspens. La modalité du prolongement de la ligne B du métro au Sud-Est de Toulouse est l’objet d’une forte opposition entre les membres de Tisseo.
La communauté urbaine du Grand Toulouse reste pro Tramway et le Sicoval et le SIRRT, partisans d’une extension du métro.
Le conseil général de Haute-Garonne, qui s’est retiré de Tisseo depuis 2006, reste financeur des projets de transports de l’agglomération et souhaite pouvoir réintégrer une structure collégiale de décision.

Pour sortir d’une situation de blocage, la communauté urbaine du Grand Toulouse a proposé à ses partenaires, il y a quelques mois, une reprise en main pour chaque collectivité de la compétence-transports et la création d’une instance de concertation commune de type syndicat SRU intégrant le conseil général de Haute-Garonne, le conseil régional (partenaire pour le TER) et la communauté d’agglomération du Muretain, située dans l’aire urbaine toulousaine.
Le conseil général a pour sa part fait une contre-proposition en suggérant plutôt « une conférence des transports ».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Midi-Pyrénées. La gestion du transport en commun toulousain avance à petit pas

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement