Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Sécurité publique

Le gouvernement rassure Nice sur les effectifs de forces de l’ordre

Publié le 23/07/2015 • Par Hervé Jouanneau • dans : Actu prévention sécurité, Régions

Le gouvernement a assuré que la ville de Nice disposait des forces de l'ordre nécessaires pour assurer sa sécurité, en réponse à l'interpellation du député-maire Christian Estrosi (Les Républicains).

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Dans le cadre du dispositif Vigipirate, de la sécurisation générale et des renforts accordés pour des événements ponctuels, la circonscription de la sécurité publique de Nice et le département des Alpes-Maritimes ont reçu de nombreuses unités forces mobiles depuis le début de l’année, à savoir une présence sans discontinuer du 27 janvier au 15 juin 2015 », écrit le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve dans un courrier au maire (Les Républicains) Christian Estrosi.

Renfort – « Du 16 juillet au 23 août, une compagnie républicaine de sécurité (CRS) en renfort saisonnier est maintenue dans le département (…). Compte tenu de la situation que vous avez rappelée (…), j’ai donné pour instructions au préfet des Alpes-Maritimes d’utiliser, en tant que de besoin, la CRS présente à Nice dans le cadre des renforts d’été, en sécurisation générale de la ville », poursuit le ministre. Il précise que les effectifs de la direction départementale de la sécurité publique seront renforcés par 26 hommes d’ici la fin de l’année par rapport à la mi-2015.

Christian Estrosi s’est aussitôt félicité de cette réponse.

Sécurité privée – « J’ai eu l’assurance que la compagnie de CRS, affectée habituellement chez nous pour la période estivale, resterait sur Nice pour assurer des missions de sécurité générale sur l’ensemble de la ville et plus particulièrement sur les secteurs des Moulins et de l’Ariane », affirme le maire dans un communiqué.

Lundi, Christian Estrosi avait lancé un ultimatum au gouvernement, lui enjoignant d’affecter des renforts policiers à Nice dans les 24 heures en menaçant, si tel n’était pas le cas, de lancer un appel d’offres pour mettre en place une sécurité privée dans les quartiers sensibles situés en zone de sécurité prioritaire (ZSP). Cette demande faisait suite à l’assassinat, deux jours plus tôt, d’un jeune homme d’une vingtaine d’années dans le quartier de l’Ariane.

Un homme a été interpellé et écroué mardi dans le cadre de cet homicide.

Christian Estrosi demande une commission d’enquête sur les ZSP

Dans son communiqué, le député-maire de Nice considère que la zone de sécurité prioritaire (ZSP) niçoise, « dispositif présenté par le gouvernement comme une solution miracle au problème de la délinquance est un échec et se limite à être un instrument de communication ». Et annonce son intention d’adresser « une proposition de résolution tendant à la création d’une commission d’enquête parlementaire dès la rentrée, afin de faire toute la lumière et la transparence sur le fonctionnement des Zones de Sécurité Prioritaires, les moyens affectés, les résultats obtenus et les coûts réels, zone par zone ».

Mesure phare du ministère de l’Intérieur, lancée dès 2012, les ZSP ont fait l’objet en 2014 d’une série d’audits et d’évaluation qui à ce jour n’ont pas été rendus publique.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Acteurs publics, comment optimiser vos dépenses informatiques grâce au cloud ?

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le gouvernement rassure Nice sur les effectifs de forces de l’ordre

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement