Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Plan de lutte contre la pauvreté

Exclusion : « Il faut mieux cerner les dynamiques de la pauvreté »

Publié le 27/07/2015 • Par Sophie Le Gall • dans : Actu expert santé social, France

SDF-pauvrete-sans-abri-UNE
jean-louis Zimmermann / Flickr CC
Jean-Luc Outin, économiste et membre de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (Onpes), explique les raisons qui ont poussé l'observatoire à actualiser les critères de son tableau de bord de suivi annuel de la précarité.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le dernier tableau de bord de l’Onpes fait apparaître de nouveaux indicateurs. Pourquoi ces changements ?

La crise économique a eu des répercussions sur la paupérisation, nous devons intégrer ces éléments de contexte. De plus, les grandes associations caritatives et le bilan annuel du plan de lutte contre la pauvreté produisent leur propre tableau de bord, nous renseignant sur des phénomènes nouveaux. En conséquent, nous avons choisi de faire notamment apparaître le nouvel indicateur des « demandeurs d’emploi non indemnisables », un groupe qui a beaucoup progressé ces dernières années – davantage que la population de l’ensemble des chômeurs – les demandeurs d’emploi étant de plus en plus mal couverts.

En quoi le choix des indicateurs est-il si important ?

Les indicateurs permettent d’affiner notre connaissance de la pauvreté. Les personnes pauvres ne composent pas un public d’un bloc, mais au contraire très composite. Cette connaissance ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Acteurs publics, comment optimiser vos dépenses informatiques grâce au cloud ?

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Exclusion : « Il faut mieux cerner les dynamiques de la pauvreté »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement