Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Energie

La situation en Bretagne et Paca demeure «préoccupante»

Publié le 22/07/2009 • Par Olivier Schneid • dans : France

La sécurité d’alimentation électrique de la France «devrait être assurée» jusqu’en 2013, a observé le gestionnaire du réseau de transport RTE dans son bilan prévisionnel, rendu public le 22 juillet.

En soulignant toutefois que «la vigilance s’impose» dès maintenant, en particulier lors des pointes de consommation l’hiver. Le président de RTE, Dominique Maillard, a aussi averti qu’au-delà de 2013, l’avenir se lira en «orange ou rouge si des projets en cours d’implantation de nouveaux moyens de production ne se réalisent pas».
Une prudence qui tourne à la gravité lorsqu’il évoque la situation des régions Bretagne et Provence-Alpes-Côte-d’Azur.

«Quelques hivers difficiles»
En Bretagne, RTE continue, année après année, d’observer une «insuffisance des moyens de production» qui engendre une «grande dépendance» des autres régions, et espère une décision d’ici la fin de l’année en faveur de la construction d’une centrale thermique à Ploufragan, près de Saint-Brieuc. Ce projet de GDF Suez, contesté au niveau local, a été mis en sommeil par l’opérateur.
La région Paca souffre, elle, toujours d’une faiblesse de son réseau de transport, comme en a témoigné la panne du trois novembre 2008, privant d’électricité 1,5 million de foyers du Var et des Alpes-Maritimes.

Le renforcement programmé du réseau 225.000 Volts apportera une «solution plus sûre», a affirmé Dominique Maillard. Tout en regrettant l’échec – là aussi à la suite d’oppositions locales – du projet initial de construction d’une nouvelle ligne 400.000 Volts, «ce qui aurait été plus efficace et moins cher».
En attendant la concrétisation de ces projets, Bretagne et Paca connaîtront «quelques hivers difficiles», prédit Dominique Maillard.

Pour en savoir plus
Téléchargez le bilan prévisionnel de RTE

Thèmes abordés

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La situation en Bretagne et Paca demeure «préoccupante»

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement