Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Un accord national donne une bouffée d’oxygène aux 1800 centres de santé

Publié le 09/07/2015 • Par Catherine Maisonneuve • dans : Actu expert santé social, France

Maison médicalisée
Fotolia
Les centres de santé ont signé avec l’Assurance-maladie, le 8 juillet, un accord national qui met en place un nouveau mode de rémunération forfaitaire et prévoit des mesures incitatives pour préserver l’offre de soins.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dix organisations représentatives ont signé le 8 juillet avec l’Union nationale des caisses d’assurance-maladie (Uncam) un accord national qui va donner une bouffée d’oxygène aux centres de santé. 1842 sont concernés selon une étude «rétro-prospective»de la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs (Fehap) : 589 infirmiers,  643 dentaires, 483 polyvalents,  et 127 de soins médicaux. Ils sont créés et gérés soit par des organismes à but non lucratif (associations, mutuelles…), par des collectivités territoriales, ou par des établissements de santé.

Cet accord était attendu depuis de nombreuses années : le précédent remontait à 2003 et les centres s’indignaient d’être laissés à la traîne alors que leur situation financière s’aggrave. En 2013, un rapport de l’inspection générale des affaires sociales (Igas) expliquait l’une des causes de leurs difficultés financières par leur décrochage par rapport à des dispositifs bénéficiant aux ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un accord national donne une bouffée d’oxygène aux 1800 centres de santé

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement