Handicap

Accessibilité et Ad’Ap : vers une catastrophe annoncée ?

| Mis à jour le 07/09/2015
Par • Club : Club Techni.Cités, Club Santé Social

Fotolia - Elenarts

Danger sur l’accessibilité. Le projet de loi de ratification de l’ordonnance du 26 septembre 2014 créant les agendas d’accessibilité programmée (Ad’Ap) a été adopté le 6 juillet par l’assemblée nationale. Mais à moins de trois mois de l’échéance, le dispositif est promis, au mieux, à un embouteillage et au pire, à une « abstention » massive.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Accessibilité : l’échéance de 2015 (officiellement) maintenue

Les députés ont adopté lundi 6 juillet dans la nuit le projet de loi ratifiant l’ordonnance n° 2014-1090 du 26 septembre 2014 relative à la mise en accessibilité des établissements recevant du public (ERP), des transports publics, des bâtiments d’habitation et de la voirie pour les personnes handicapées, et visant à favoriser l’accès au service civique pour les jeunes en situation de handicap – un volet ajouté par les sénateurs qui ont adopté le texte le 2 juin après engagement de la procédure accélérée. Une loi dans la loi…

Impossibilité et difficulté technique : la mise au point du rapporteur

Dans son rapport déposé le 24 juin au nom de la commission des affaires sociales, le député socialiste de Saône-et-Loire, Christophe Sirugue, constate la « persistance ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Dossier

Accessibilité : l’échéance de 2015 (officiellement) maintenue

Au sommaire du dossier

Lire le premier article
Commentaires

5  |  réagir

12/09/2017 08h09 - gohst

médecin j ai quitte mon cabinet mis en vente sans que je puisse dans uns zone un peu résidentielle d une grande et agréable ville du sud, je n ai pas trouve de locaux accessibles et abordables financièrement en location ou a l achat.. je quitte donc mon quartier pour rejoindre à l autre bout de la ville un confrère accueillant. il n y a plus de médecin dans le quartier le nombre de visite a augmente les patients mobiles ne suivent pas .je vais donc dévisser ma plaque pour des raisons économiques…les centres villes vont se dépeupler de personnes essentielles pas certaine que 100% d accessibilité soit indispensable. on a vu ce qu a donné la mode des supermarchés décentralisés.

Signaler un abus
10/07/2015 10h05 - ssrw38

Il y aurait tant à dire sur l’accueil en général des personnes porteuses de handicap ! Et pas seulement à mobilité réduite. Mais entre réelle volonté politique des élus de tous niveaux et acceptation du handicap par tout le monde…. ce n’est pas encore gagné. J’ai découvert le blog de Charlotte de Vilmorin et cela permet un moment de rire alors même que la situation est grave. Heureusement, les personnes handicapées ont très souvent une bonne dose d’humour. Imaginez les manifestant sur l’autoroute à l’entrée de votre ville avec leurs fauteuils ou béquilles etc… ou bloquant toute une gare de grande ville à 8 h la matin !!!

Signaler un abus
09/07/2015 05h06 - Benoît

Je suggère aux journalistes de la Gazette de prendre connaissance du blog de Charlotte de Vilmorin « Wheelcom » et notamment de cet article hilarant (lien ci-dessous) mais en même temps affligeant sur la dimension bureaucratique de notre cher pays :
http://wheelcome.net/pourquoi-la-france-ne-sera-jamais-accessible/
Je suggère également aux journalistes de transmettre l’adresse de ce blog à nos chers députés. Qui sait ? Peut-être un jour arriveront-ils à la faire mentir ? Mais c’est loin d’être gagné !

Signaler un abus
08/07/2015 02h11 - Jean-Jacques

Je souhaite bon courage aux PMR qui vont encore longtemps être condamnées à ne pouvoir aller que là où elles le peuvent déjà

Signaler un abus
07/07/2015 09h20 - Père Duchesne

plus ça change, plus c’est la même chose : l’Etat imose aux privés et aux particuliers ce qu’il n’est pas f..tu de mettre en place pour lui-même ! A croire que les « difficultés techniques » n’existent pas pour les petits commerçants, reataurateurs etc etc .. Nos chers parlementaire ont une nouvelle fois fait la preuve qu’ils sont payés à brasser de l’air.

Signaler un abus

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP