Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

La tarification solidaire des transports collectifs urbains

Publié le 06/07/2015 • Par Auteur associé • dans : Fiches de droit pratique

Face à la crise économique et sociale, les transports collectifs urbains adoptent une tarification solidaire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Jean-Claude Christophe

Les transports collectifs urbains (TCU) sont des services publics à caractère industriel ou commercial fonctionnant dans des conditions analogues à celles des entreprises privées. Les voyageurs sont tenus de payer un prix, qui impacte nécessairement leur pouvoir d’achat. Face à la précarité financière d’un grand nombre d’usagers, des dispositifs de tarification solidaire sont mis en place par les autorités organisatrices de transport (AOT).

Le cadre législatif

La loi n° 82-1153 du 30 décembre 1982 d’orientation des transports intérieurs spécifie que le financement des services de transport public doit être « assuré par les usagers, le cas échéant par les collectivités publiques et, en vertu de dispositions législatives particulières, les autres bénéficiaires publics ou privés qui, sans être usagers des services, en retirent un avantage direct ou indirect ».

Cette loi confie également aux autorités organisatrices le soin de définir la politique tarifaire et indique les principes devant présider à son élaboration, notamment « la mise en œuvre progressive du droit au transport permettant aux usagers de se déplacer dans des conditions raisonnables de prix ». L’assemblée délibérante arrête les tarifs des titres de transport et décide des éventuelles facilités de circulation consenties à la clientèle.

La loi « SRU » du 13 décembre 2000 dispose, en son article 123, que les personnes dont les ressources sont égales ou inférieures au plafond fixé par le code de la sécurité sociale doivent bénéficier d’une réduction tarifaire d’au moins 50 %.

Un environnement économique et social difficile

En cette période de crise, beaucoup de voyageurs se trouvent dans une situation financière précaire. Seul un relèvement tarifaire modéré peut leur être appliqué pour éviter une augmentation corrélative du taux de fraude.

La collectivité concédante du réseau décide souvent la mise en place de mesures sociales spécifiques (fortes réductions ou gratuité) à ...

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La tarification solidaire des transports collectifs urbains

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement