Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Commande publique

Des mesures sont-elles envisagées pour faciliter la délivrance d’attestions par les organismes de recouvrement permettant d’accéder aux marchés publics pour les entreprises en procédure de redressement judiciaire ?

Publié le 02/07/2015 • Par Ugo Chauvin • dans : Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La conclusion d’un marché public est conditionnée à la preuve par l’attributaire du respect de ses obligations fiscales et sociales. Il lui appartient ainsi de solliciter les administrations concernées qui attesteront qu’il est à jour de ses obligations fiscales et sociales. Dans le cas particulier d’une entreprise en situation de redressement judiciaire, la pratique des unions de recouvrement pour la sécurité sociale et les allocations familiales (URSSAF) est identique à celle des services fiscaux. Ainsi, en cas de redressement judiciaire, l’entreprise qui a respecté au 31 décembre de l’année précédente les échéances fixées dans le cadre d’un plan d’apurement du passif établi par le tribunal de commerce, ou qui, à défaut, a régularisé, à la date de la demande de l’attestation, sa situation au regard des versements à effectuer, se fait remettre par l’URSSAF une attestation de régularité de sa situation au 31 décembre de l’année précédente.

En revanche si, à la date du 31 décembre de l’année précédente, l’entreprise est placée en période d’observation et qu’à la date de la demande de l’attestation, elle est encore en état de cessation de paiement, l’URSSAF ne peut lui remettre d’attestation de régularité. Toutefois, cette attestation est délivrée dès lors que la période d’observation est convertie au cours de l’année en redressement judiciaire assorti d’un plan d’apurement du passif et que, à la date de la demande d’attestation, sa situation est conforme aux dispositions du plan.

En outre, il n’est pas envisagé de remettre en cause le lien entre possibilité de candidater à l’obtention d’un marché public et respect des obligations de déclarations et de paiements des cotisations sociales, les attributaires de marchés publics devant justifier d’une exemplarité globale dans leurs relations avec les administrations. Enfin, les pouvoirs publics et l’agence centrale des organismes de sécurité sociale (ACOSS) veillent à une facilitation des conditions matérielles d’obtention de ces attestations. L’ACOSS a ainsi développé une fonctionnalité permettant la délivrance en ligne des attestations de marchés publics afin de faciliter les démarches des entreprises.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des mesures sont-elles envisagées pour faciliter la délivrance d’attestions par les organismes de recouvrement permettant d’accéder aux marchés publics pour les entreprises en procédure de redressement judiciaire ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement