URBANISME

Quand l’aménagement d’un quartier s’adapte au changement climatique

| Mis à jour le 02/09/2016
Par et , DGST • Club : Club Techni.Cités
Sources : Technicités 

Devillers et Associés

Rouen a été lauréate des Trophées Ademe 2014 « Adaptation climatique et territoires » pour son opération d’aménagement « Luciline-Rives de Seine ». Cette distinction récompense ses investissements consacrés aux risques d’inondation et à l’augmentation des températures.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Les grandes ambitions des écoquartiers

Soucieuse de répondre aux enjeux climatiques, la ville de Rouen s’est engagée depuis plusieurs années dans une politique volontariste, reconnue CAP Cit’ergie, et a développé son Plan climat-énergie-territorial et un plan d’action en faveur de l’adaptation au changement climatique. En effet, selon les projections de Météo France, la vulnérabilité du territoire rouennais aux événements climatiques serait accrue d’ici 2030 : augmentation des risques d’inondation (épisodes de fortes pluies et crues de la Seine), augmentation des épisodes de canicule, érosion de la biodiversité urbaine, etc.

Rouen a donc anticipé ces changements, au sein de la ZAC Luciline-Rives de Seine : la gestion de l’eau a été retenue comme un axe fort du projet pour proposer des réponses au changement climatique.

Et c’est à l’occasion du colloque national PCET en octobre dernier que l’Ademe a distingué la ville de Rouen pour ce projet exemplaire en lui remettant le ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Références

Fiche technique

  • Maître d’ouvrage : ville de Rouen.
  • Concessionnaire ZAC : SEM Rouen Seine Aménagement, appuyé par la direction de l’aménagement urbain de la ville.
  • Maître d’œuvre : agence d’architecture Devillers et associés, mandataire.
  • Assistant à maîtrise d’ouvrage : bureau d’étude Ceden.
  • Financement  : 22,6 millions d’euros TTC dont 40 % par les cessions de terrains et 60 % par la ville de Rouen à travers une concession d’aménagement et les financeurs publics (Europe, programme Interreg IV B Future cities ; État, Fonds Ville de demain-Ecocité pour la gestion intégrée des eaux de la ZAC ; le conseil régional). Subventions du fonds chaleur Ademe.
  • Calendrier de l’aménagement des espaces publics : 2012-2017.
  • Contact : Céline Frechet, chef de projet, celine.frechet@metropole-rouen-normandie.fr
cet article est en relation avec
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • « Territoire engagé transition écologique » : le nouveau programme de l’Ademe pour une stratégie XXL

    L'Ademe a présenté un nouveau programme qui va regrouper ses deux labels phares, qui concernent l'énergie (Cit'ergie) et l'économie circulaire. L'idée est d'accompagner les collectivités dans une démarche de transition écologique de plus en plus globale. ...

  • Index des Fiches pratiques techniques

    Les Fiches pratiques techniques sont destinées aux techniciens et ingénieurs des collectivités. Chaque mois, quatre Fiches font le point sur un sujet important pour les services techniques.Les Fiches pratiques d'août-septembre 2021 Le réemploi des matériaux dans ...

  • Le réemploi des matériaux en bâtiment

    Pour répondre aux enjeux environnementaux, le réemploi des matériaux de construction est l’une des solutions les plus pertinentes. Il permet notamment de détourner de la filière déchets des matériaux dont le volume représente un formidable gisement potentiel ...

  • Concevoir des espaces publics « non genrés »

    La ville demeure trop souvent – encore – un espace « genré » où les déséquilibres entre les usagers, femmes et hommes, enfants, personnes atteintes de handicap ou non, etc., restent importants ; sans doute car « pensé par et pour des hommes ». Or, depuis ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Acteurs publics, comment optimiser vos dépenses informatiques grâce au cloud ?

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP