Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Protection sociale

Le revenu universel peut-il réduire la grande pauvreté ?

Publié le 24/03/2017 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

euros-argent-UNE
vege - Fotolia
Le revenu universel d’existence tente de répondre à la transformation du monde du travail. Entre la vision libérale d’un revenu garanti pour tous et la notion portée par la gauche de « salaire de réserve », différentes options sont envisagées. Selon l’Onpes, l’approche monétaire est de toute façon insuffisante pour réduire la pauvreté.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le travail se transforme, notamment par la digitalisation et la précarisation. Le besoin de sécurité et de continuité du revenu fait avancer l’idée de droits sociaux attachés à la personne, et non plus au statut.

Le revenu universel d’existence (RUE) paraît apporter une réponse, discutée à l’occasion d’une rencontre avec les journalistes de l’Association des journalistes de l’information sociale (Ajis), entre Marc de Basquiat, économiste promoteur du « revenu de liberté pour tous », Julia Cagé, responsable du programme économique de Benoît Hamon et Bruno Palier, directeur de recherche à Sciences-Po.

Mesure fiscale

Le revenu universel sous-tend « deux perspectives distinctes de la société », explique Bruno Palier. L’une ressort d’une vision libérale et s’analyse comme « la garantie d’un ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le revenu universel peut-il réduire la grande pauvreté ?

Votre e-mail ne sera pas publié

DAOUEZAN

28/03/2017 10h02

Plutôt que de distribuer un revenu universel sans contrepartie, ne serait-il pas préférable de distribuer un revenu universel en échange d’un travail à temps partiel le temps de trouver un travail ou comme moyen de subsistance minimal. Les villes sont de plus en plus sales faute de personnel suffisant. L’entretien des espaces verts pourrait se faire sans usage de produits désherbants chimique grâce à un arrachage régulier manuel comme c’était le cas autrefois. Le personnel manque faute de moyen pour le payer dans beaucoup d’entreprises privées et publiques. Ne vaut-il pas mieux penser à redistribuer le travail à une plus grande majorité de personnes en rendant le travail moins coûteux ? Car il est certain que le revenu universel sera encore payé par le système productif (employés et entreprise).

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement