Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Evaluation

Dix indicateurs complémentaires du PIB pour mieux mesurer le développement

Publié le 24/06/2015 • Par Aude Raux • dans : France

Pour mesurer le progrès économique et social, mais aussi sa soutenabilité, le CESE et France Stratégie ont élaboré un tableau de bord composé de dix indicateurs phares, présenté le 24 juin. Autant d’outils pour mettre fin à l’hégémonie du très partiel, et partial, produit intérieur brut (PIB).

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Dix, c’est le nombre d’indicateurs phares retenus par le Conseil économique, social et environnemental (CESE) et France Stratégie pour venir en complément du Produit Intérieur Brut (PIB). Parce que le progrès ne se mesure pas seulement à l’aune de la croissance économique, ces deux organismes se sont associés pour proposer un tableau de bord permettant de mieux refléter l’état et le développement de la France. Comment ? En tenant compte de ses dimensions, non seulement économiques, mais aussi sociales et environnementales, soit les trois piliers du développement durable.

Objectif de ces dix indicateurs, rassemblés dans un tableau de bord : servir de base au rapport que le Gouvernement devra remettre au Parlement chaque 1er mardi d’octobre, date du début de la discussion budgétaire. Et ce, conformément à la loi du 13 avril 2015 visant à la prise en compte des nouveaux indicateurs de richesse dans la définition des politiques publiques, comme l’avait proposé la députée Eva Sas dans une interview à la Gazette.

Consultation citoyenne pour passer de l’expertise à l’appropriation

Dans cette optique, le CESE et France Stratégie ont lancé un large processus de concertation publique, conscients que, pour s’imposer dans le débat et influer sur les politiques publiques, les indicateurs doivent être partagés par le plus grand nombre. Un premier groupe de travail (1) s’est d’abord réuni afin d’identifier une liste d’indicateurs correspondant à dix thèmes prioritaires.

Puis, leurs propositions ont fait l’objet d’une consultation citoyenne via des questionnaires en ligne, une enquête auprès d’un panel représentatif de Français ainsi que des ateliers. Comme l’a précisé Jean-Paul Delevoye, président du CESE, lors de la présentation du tableau de bord à la presse, mardi 23 juin, « un indicateur n’est intéressant que s’il est appréhendé par les citoyens. Il s’agissait de conforter les expertises à leur compréhension. C’est l’heureuse surprise de cette méthode ».

Trois thèmes clés, 10 indicateurs

A chaque thématique, correspond un indicateur phare. Dans le volet économique, le thème du travail se mesure ainsi à travers l’indicateur du taux d’emploi ; celui de l’investissement, via le patrimoine productif ; quant à la stabilité financière, c’est la dette qui a été retenue pour l’évaluer.

Le pilier social s’articule, lui, autour de quatre thématiques. La première concerne la santé qui s’évalue grâce à l’espérance de vie en bonne santé. La deuxième, la qualité de vie avec, pour indicateur correspondant, la satisfaction à l’égard de la vie. Troisième thème : les inégalités qui se mesurent à travers les écarts de revenus. Quant à l’éducation, l’indicateur retenu est celui de la part des diplômés.

Dernier pilier : l’environnement. A la thématique du climat, correspond la consommation carbone, à celle de la biodiversité, l’abondance des oiseaux, enfin, aux ressources naturelles, le recyclage des déchets.

Si l’on espère que cette initiative permettra à la France de rattraper son retard en matière d’indicateurs de richesse « alternatifs », plusieurs questions restent en suspend : comment actualiser, chaque année, certains de ces indicateurs tels que la réduction des inégalités ou l’empreinte carbone qui sont publiés avec retard ? Un tableau de 10 indicateurs pourra-t-il concurrencer le niveau de communication du PIB, si lisible et visible ? Enfin, à quand la déclinaison de ces indicateurs au niveau des régions ?

Tableau de bord d’indicateurs complémentaires au PIB du CESE et de France Stratégie from Conseil Economique Social et Environnemental

Références

Cet article est en relation avec le dossier

Notes

Note 01 Ce groupe de travail était composé d’une soixantaine de personnes : des membres du CESE, du Centre National de l’Information Statistique (CNIS) et de France Stratégie ainsi que des représentants d’associations (comme le collectif Fair, Forum pour d’autres indicateurs de richesse) de la statistique publique, de collectivités territoriales, d’organisations internationales, sans oublier des universitaires. Retour au texte

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Dix indicateurs complémentaires du PIB pour mieux mesurer le développement

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement