logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/37196/la-ville-de-caen-trouve-un-accord-avec-les-forains/

FORAINS
La ville de Caen trouve un accord avec les forains
Géraldine Lebourgeois | Actu prévention sécurité | Régions | Publié le 30/04/2010

Le protocole d’accord a été signé le 26 avril 2010 entre la ville de Caen et les industriels forains, présents sur le parc des expositions à l’occasion de la foire de Pâques.

Le 23 avril, des forains saccageaient des bureaux de Caen Expo Congrès et mettaient le feu à des containers. Mécontents de leurs conditions d’accueil sur le parc des expositions de Caen, dénonçant le manque d’hygiène, l’insécurité et les tarifs trop élevés, ils réclamaient un interlocuteur municipal. Depuis mai 2008, les négociations avec le gestionnaire du parc d’exposition (sous délégation de service public) n’aboutissent pas.

Lundi 26 avril, les représentants des forains obtiennent une rencontre avec le député maire Philippe Duron. Deux de ses adjoints sont également présents : Jean-Louis Touzé, adjoint au patrimoine bâti, à la sécurité et à la police municipale et Jean Notari, adjoint en charge du tourisme, des relations internationales, de la coopération et des jumelages, des espaces verts, parcs, forêts et jardins communaux, également président de Caen Expo-Congrès.

Nouveau tarif de droits de place
Les industriels forains et la ville de Caen ont fini par s’entendre et un protocole d’accord a été signé en fin de journée. Il prévoit notamment un nouveau tarif de droits de place. La baisse de ce montant est de 40%. Il passe à 0,28 euros nets de taxe par mètre carré et par jour, à 0,23 euros pour les métiers supérieurs à 150 mètres carré. Face au manque à gagner, de plus de 30 000 euros pour Caen Expo Congrès, la ville s’engage à mettre la main à la poche.

Il est également prévu la création d’une commission bipartite afin d’examiner avant chaque foire de Pâques les conditions d’organisation. « Les parties s’engagent à apporter devant cette commission tout litige pouvant apparaître à l’occasion de l’organisation de la foire. » La commission se réunira au moins 2 fois par an.

POUR ALLER PLUS LOIN