Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Police du maire

La compétence des maires pour autoriser les loteries – Fiche pratique

Publié le 22/06/2015 • Par Auteur associé • dans : Dossiers juridiques, Fiches de droit pratique

Les maires sont désormais compétents pour autoriser les loteries.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Céline Hodara

La loi n° 2015-177 du 16 février 2015 (article 15) a transféré la compétence du préfet du département pour autoriser les loteries au maire en modifiant l’article L.322-3 du code de la sécurité intérieure à compter du 18 février 2015.

Cadre réglementaire

Les loteries sont définies comme étant « les ventes d’immeubles, de meubles ou de marchandises effectuées par la voie du sort, ou auxquelles ont été réunies des primes ou autres bénéfices dus, même partiellement, au hasard et, d’une manière générale, toutes opérations offertes au public, sous quelque dénomination que ce soit, pour faire naître l’espérance d’un gain qui serait dû, même partiellement, au hasard et pour lesquelles un sacrifice financier est exigé par l’opérateur de la part des participants » (code de la sécurité intérieure, art. L.322-2). En principe les loteries sont interdites sauf certaines pratiques commerciales, les lotos traditionnels, etc.

Exceptions autorisées par le maire

Certaines loteries doivent désormais être autorisées par le maire. Sont concernées par ce nouveau dispositif les loteries d’objets mobiliers exclusivement destinées à des actes de bienfaisance, à l’encouragement des arts ou au financement d’activités sportives à but non lucratif, lorsqu’elles ont été autorisées par le maire de la commune où est situé le siège social de l’organisme bénéficiaire (code de la sécurité intérieure, art. L.322-3).

Le maire a la possibilité de subordonner l’autorisation à la fixation d’un montant maximum des frais d’organisation prélevés par l’organisme demandeur et à l’engagement, pris par celui-ci, de justifier de l’affectation des sommes qu’il aura recueillies (code de la sécurité intérieure, art. D.322-3). Il est généralement conseillé de prévoir que les frais d’organisation ne doivent pas dépasser 15 % du capital d’émission.

Sanctions

L’article L.324-6 du code de ...

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La compétence des maires pour autoriser les loteries – Fiche pratique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement