Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Présidentielle

La fracture sociale

Publié le 17/03/2017 • Par Christelle Destombes • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

Fracture sociale-UNE
Nick Dolding
À un mois du premier tour de l’élection présidentielle, jamais la société française n’a semblé autant divisée. D’un côté, selon Nicolas Hulot, une « France généreuse, altruiste, discrète et inventive », où « la solidarité est le premier parti ». De l’autre, selon France Stratégie, des Français qui se perçoivent « comme un peuple divisé entre classes sociales, territoires, et confessions religieuses ». L’attitude face au chômage et à la pauvreté, la solidarité intergénérationnelle et territoriale, la crise du logement, tout ou presque semble opposer deux France qu’aucun candidat ne semble vraiment parvenir à incarner. Seule la confiance dans le système de santé et la volonté de lutter contre les déserts médicaux semblent faire l’unanimité. Mais la question des financements reste indéniablement posée.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Quelles que soient leurs préférences politiques, les Français apprécient globalement leur État-providence. C’est l’analyse que livre la Fondation Jean-Jaurès en s’appuyant sur les résultats des baromètres des priorités politiques et des dynamiques électorales (1). S’ils continuent de réclamer une protection contre les risques maladie et vieillesse, l’attitude face au chômage évolue : les électeurs de droite et du FN souhaitent moins d’allocations, ceux de gauche préfèrent limiter les possibilités de licenciement. En matière de lutte contre la pauvreté, la fondation note une tendance générale à la remise en cause des aides sociales avec des sympathisants FN et des ­Républicains très réfractaires à ce qu’ils assimilent à de « l’assistanat ».

Revenu universel

« Éradiquer la grande ...

[100% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La fracture sociale

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement