Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Tribunes
  • La déshumanisation des soins ne peut être le prix de l’efficience – Gilles Latournerie, président du syndicat départemental CFTC Santé-sociaux de Loire-Atlantique

[Tribune] Santé

La déshumanisation des soins ne peut être le prix de l’efficience – Gilles Latournerie, président du syndicat départemental CFTC Santé-sociaux de Loire-Atlantique

Publié le 17/03/2017 • Par Auteur Associé • dans :

Gilles-Latournerie-président syndicat départemental CFTC Santé-sociaux Loire-Atlantique-UNE
D.R.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Nos politiques de santé mettent de plus en plus en avant la maîtrise des dépenses et la « gestion du risque ». Cela se traduit de temps à autre par des réactions contestataires ou revendicatives, entendues parfois comme corporatistes lorsqu’elles sont catégorielles.

Mais en réalité, les soignants, notamment les infirmiers, s’interrogent sur le sens et le contenu de leur métier, avec le sentiment d’une déshumanisation du soin face aux impératifs de qualité orientés vers une forte technicité (succession d’actes techniques protocolés) et aux contraintes économiques, traduites en objectifs productivistes.

Ce ressenti est fort dans le secteur sanitaire où le virage ambulatoire exige un lourd effort de réorganisation, d’adaptation des cultures de travail, et de coordination entre tous les intervenants médico-soignants.

On le trouve également dans le secteur de l’hébergement des personnes âgées du fait de l’insuffisance du ratio soignant/soigné face à l’augmentation du taux de dépendance des personnes hébergées, ou dans les établissements de santé mentale dont les ressources ne permettent pas un développement suffisant des alternatives à l’hospitalisation.

Pour les personnels de nos secteurs, il est essentiel que soit préservé le « prendre soin » qui doit imprégner nos cultures de travail et notre relation aux personnes prises en charge ou accompagnées, sans oublier les proches et les aidants.

Un contexte de forte contrainte économique ne peut justifier que l’« efficience » recherchée puisse être obtenue au détriment de la qualité de la prise en charge ou de l’accompagnement des personnes. L’attention portée à l’autre, qui demande un minimum de temps pour lui être disponible, est le premier soin à lui apporter.

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Data visualisation, les agents véritables acteurs de la transformation

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La déshumanisation des soins ne peut être le prix de l’efficience – Gilles Latournerie, président du syndicat départemental CFTC Santé-sociaux de Loire-Atlantique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement