Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement et hébergement

Des maisons inoccupées de l’Etat transformées en logements passerelles à Mérignac

Publié le 23/06/2015 • Par Nicolas César • dans : Régions

Gironde habitat a acquis 10 logements du parc immobilier de l'armée pour en faire des logements passerelles. Une opération qui s'inscrit dans le cadre de la loi de mobilisation du foncier public du 18 janvier 2013.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

«C’est une opération exemplaire », souligne Sigrid Monnier, directrice de Gironde Habitat. L’État vient de céder à Bordeaux Métropole deux T3, six T4 et deux T5 de la Direction générale de l’aviation civile situés au cœur du lotissement Adrienne-Bolland à Mérignac, deuxième ville de Gironde très prisée des ménages. « Bordeaux Métropole a exercé son droit de priorité pour éviter la mise en concurrence et nous les a ensuite revendus », précise-t-elle. En outre, la loi Duflot sur le foncier public de 2013 a permis de bénéficier d’une décote de 600 000 euros sur ces biens immobiliers, estimés au total à 1 600 000 euros.

80% de sorties positives

Depuis une dizaine d’années, ces logements, autrefois destinés à accueillir des militaires de la base aérienne 106 de Mérignac, étaient inoccupés. C’est un élu, l’écologiste Gérard Chausset, adjoint au maire de Mérignac, en charge de la mobilité et de l’espace public, qui a découvert cette vacance en faisant sa campagne de porte-à-porte pour les législatives en 2012. Il avait aussitôt alerté le préfet, qui a alors réquisitionné ces biens pour héberger des familles vivant à l’hôtel ou dans des squats. « Je ne pensais que les choses iraient si vite », confie-t-il. Le 27 décembre 2012, la ministre du Logement de l’époque, Cécile Duflot, s’était même rendue sur place pour saluer l’exemplarité du dispositif. En deux ans, une quarantaine de familles ont été accueillies, provisoirement, dans ces maisons à Mérignac. La durée moyenne était de six mois. « Nous avons eu 80% de sorties vers des logements autonomes », met en avant Sigrid Monnier. Aujourd’hui vendues, ces maisons vont rester des logements passerelles. « Sur l’agglomération bordelaise, nous avons beaucoup de demandes d’urgence de familles et peu d’hébergement adaptés », rappelle Sigrid Monnier. « Ce système est d’autant plus intéressant que nous avons un coût de fonctionnement inférieur aux maisons relais », ajoute-t-elle. Pour accueillir au mieux ces publics en difficulté et assurer leur suivi, Gironde Habitat va s’appuyer sur l’association Emmaüs en Gironde. Un bureau d’accompagnement social est créé sur le site afin de maintenir le lien avec les résidents et d’apporter un soutien pédagogique. Au total, le bailleur social disposera de 14 logements, puisque quatre garages vont être transformés en studios. Ce qui va permettre d’accueillir des personnes seules en grande difficulté.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Des maisons inoccupées de l’Etat transformées en logements passerelles à Mérignac

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement