Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Fiscalité

La législation prévoit-elle une limite à l’emploi du forfait de consommation d’eau dans l’assiette de la redevance d’assainissement ?

Publié le 16/06/2015 • Par Ugo Chauvin • dans : Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Comme cela est précisé dans les articles R. 2224-19 et suivants du Code général des collectivités territoriales (CGCT), tout service public d’assainissement, quel que soit son mode d’exploitation, donne lieu à la perception de redevances d’assainissement, dont la partie variable est déterminée en fonction du volume d’eau prélevé par l’usager sur le réseau public de distribution et sur d’autres sources qu’il mobiliserait.

Dans ce dernier cas, l’usager doit en faire la déclaration à la mairie, et si l’usage de cette eau génère le rejet d’eaux usées collectées par le service d’assainissement, la redevance d’assainissement collectif est calculée :

  • soit par mesure directe au moyen de dispositifs de comptage posés et entretenus aux frais de l’usager et dont les relevés sont transmis au service d’assainissement ;
  • soit, en l’absence de dispositifs de comptage, de justification de la conformité des dispositifs de comptage à la réglementation ou de transmission des relevés, sur la base de critères permettant d’évaluer le volume d’eau prélevé, définis par la même autorité et prenant en compte notamment la surface de l’habitation et du terrain, le nombre d’habitants, la durée du séjour.

La réglementation précise par ailleurs que les volumes d’eau utilisés pour l’irrigation et l’arrosage des jardins, ou pour tout autre usage ne générant pas une eau usée pouvant être rejetée dans le système d’assainissement, n’entrent pas en compte dans le calcul de la redevance d’assainissement, dès lors qu’ils proviennent de branchements spécifiques.

Les particuliers concernés peuvent alors se rapprocher de leurs services publics afin de procéder à l’installation d’un nouveau branchement.

Enfin, d’après la jurisprudence, les dispositions de l’article L. 214-15 du Code de l’environnement, imposant que la facture d’eau comprenne une partie de son montant calculé en fonction du volume réellement consommé par l’abonné, excluent, pour les abonnés démunis de compteurs, la facturation sur la seule base forfaitaire. Le forfait de consommation d’eau dans la facture d’assainissement est donc limité par la jurisprudence.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La législation prévoit-elle une limite à l’emploi du forfait de consommation d’eau dans l’assiette de la redevance d’assainissement ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement