Urbanisme

Elaboration du schéma de cohérence territoriale – Concertation

Par • Club : Club Techni.Cités

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Aujourd’hui, le code de l’urbanisme prévoit qu’un président d’établissement public de schémas de cohérence territoriale (SCOT) peut recueillir l’avis de tout organisme ayant compétence, notamment en matière d’habitat.
L’État considère donc qu’il appartient aux organismes HLM, s’ils l’estiment nécessaire, de demander au président de l’établissement public du SCOT d’être associés à l’élaboration ou à la révision de ce document d’urbanisme.
En pratique, le président n’a pas de raison particulière pour refuser cette demande de participation.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP