Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Carrière

Oser une autre fonction publique pour booster sa carrière

Publié le 10/06/2015 • Par Emmanuelle Chaudieu • dans : Actu Emploi, Dossiers Emploi, France

L’herbe est-elle plus verte ailleurs ? Pas nécessairement, mais tenter l’expérience d’une autre fonction publique, et pourquoi pas du privé, peut constituer un bon moyen de diversifier son horizon et son cv. La loi mobilité de 2009 donne plusieurs leviers aux fonctionnaires pour varier les parcours professionnels.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Comment booster sa carrière dans la fonction publique

Même si toutes les barrières ne sont pas toutes tombées, la loi du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique, qui reconnaît à tout agent un droit à la mobilité, a ouvert les possibilités.

Retour sur les principaux outils de mobilités :

Le détachement : il permet d’accéder à un autre corps ou cadre d’emplois, de niveau équivalent, où les fonctions sont rémunérées selon les règles applicables dans la structure d’accueil. De fait l’agent conserve ses droits à avancement et à la retraite et bénéficie des avancements d’échelons prévus dans son emploi de détachement, sans incidence avec sa situation d’origine.

Le détachement est possible auprès d’une administration ou d’un établissement public relevant de l’une des trois fonctions publiques, auprès d’une entreprise ou d’un organisme privé assurant des missions d’intérêt général, ou encore pour participer à une mission de coopération. Sa durée varie de six mois à cinq ans maximum.

Lire aussi : Le détachement des fonctionnaires territoriaux en 10 questions

La mise à disposition : dans ce cas de figure, l’agent, titulaire ou non, reste rattaché administrativement à son cadre d’emploi d’origine. C’est aussi sa collectivité d’origine qui continue à le rémunérer et à gérer sa carrière. La mise à disposition est d’une durée de trois ans maximum, renouvelable par périodes ne pouvant excéder trois ans.

Lire aussi : La mise à disposition des agents territoriaux en 10 questions

La disponibilité : elle permet d’aller travailler dans le secteur privé. Au préalable, la commission de déontologie, chargée de veiller à ce que les intérêts de l’administration et ceux de l’entreprise ne s’entremêlent pas, doit avoir donné son accord. Le fonctionnaire est alors rémunéré par l’entreprise et affilié aux régimes sociaux dont elle dépend. En contrepartie, il faut accepter mettre son déroulement de carrière de fonctionnaire entre parenthèses…

Pour trouver des annonces dans des administrations de l’Etat, le meilleur outil est la Bourse interministérielle de l’emploi public (www.biep.gouv.fr) qui recense les postes offerts par les différentes administrations et établissements publics de l’Etat. On peut aussi chercher directement sur le site Internet d’un ministère en particulier en fonction de son projet.

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Oser une autre fonction publique pour booster sa carrière

Votre e-mail ne sera pas publié

interco

11/06/2015 09h40

C’est sympa de promouvoir la disponibilité quand on sait que les agents en dispo ne seront pas repris lors des phases d’intégration des nouvelles intercos (voir l’information présentée par la Gazette elle-même.
Suicidez vous qu’ils disaient!

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement