Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Opinion] Urbanisme

Architectes : incompréhension et inquiétudes

Publié le 08/06/2015 • Par Auteur associé • dans : Opinions, Tribune

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Catherine Jacquot

Catherine Jacquot

présidente de conseil national de l'Ordre des architectes

Réforme territoriale, loi sur la transition énergétique, mise en place de la métropole du Grand Paris, loi de programmation pour la ville… autant de mesures montrant l’enjeu que représente la qualité du cadre de vie de nos concitoyens. Elles forment un ensemble cohérent avec la stratégie nationale pour l’architecture lancée par le ministère de la Culture et la future loi « création, architecture et patrimoine », qui ont pour objectifs la promotion de la qualité architecturale et la mise en valeur de notre patrimoine. Aussi, architectes, bureaux d’études et nombre d’élus s’inquiètent du projet d’ordonnance sur les marchés publics.

En contradiction avec tout ce qui est mis en œuvre par d’autres ministères, le projet de texte d’Emmanuel Macron menace gravement la procédure de passation des marchés publics de maîtrise d’œuvre. Il compte supprimer le seuil de recours au partenariat public-privé, ne prenant pas en compte le récent rapport « Sueur-Portelli ».

L’utilisation des contrats globaux (conception-réalisation et conception-réalisation-entretien-maintenance) est facilitée, avec pour conséquences de mettre en péril la maîtrise d’ouvrage publique ; de réduire les missions de la maîtrise d’œuvre ; de supprimer son rôle de conseil auprès de la maîtrise d’ouvrage et de la placer en position de sous-traitance des entreprises du bâtiment.

Enfin, la menace que fait peser l’ordonnance sur le concours d’architecture nous inquiète tout particulièrement. Selon le projet d’ordonnance, il ferait partie de la boîte à outils du futur code des marchés publics. Supprimer son caractère obligatoire reviendrait à supprimer le concours ! Pourquoi supprimer une règle qui a accru de manière spectaculaire la qualité architecturale des bâtiments publics ?

Pourquoi supprimer une des rares procédures permettant de choisir le mieux-disant, de sécuriser les maîtres d’ouvrage publics, n’allongeant pas les délais et n’obérant pas les finances publiques ? Mettre en œuvre transparence et démocratie avec des procédures claires et égales pour tous, et garantir ainsi la qualité architecturale et urbaine, est la véritable mesure de simplification pour les acteurs de la construction et le service du public.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Architectes : incompréhension et inquiétudes

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement