Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Jean-Jack Queyranne : « Il faudra un mandat pour la convergence des politiques publiques régionales »

Réforme territoriale

Jean-Jack Queyranne : « Il faudra un mandat pour la convergence des politiques publiques régionales »

Publié le 05/06/2015 • Par Pablo Aiquel • dans : Régions

Un an après la présentation de la future carte des régions françaises, les présidents d’Auvergne et de Rhône-Alpes ont fait un point sur l’état d’avancement de la fusion entre leurs collectivités respectives. Ils ont annoncé une session commune le 29 juin avec des échanges par visioconférence.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une carte IGN de la future grande région, des magazines de communication totalement dédiés aux « chantiers de l’union » et « cap sur l’union », des journalistes venus des deux territoires à la conférence de presse à Clermont-Ferrand, et même quelques-uns qui assistent par visioconférence depuis le Puy-en-Velay et Aurillac… les présidents des conseils régionaux de Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne, et d’Auvergne, René Souchon, tiennent à le démontrer par tous les moyens : l’union des deux régions est en marche et elles seront prêtes à fonctionner dès le 1er janvier 2016.

Agents volontaires

« Nous avons enclenché le travail dès le lendemain de l’annonce du président de la République. Le bilan, c’est un an de travail au service de la grande région. Nous avons beaucoup travaillé avec nos administrations pour être à pied d’œuvre le moment venu », a expliqué René Souchon.
« Un travail très approfondi a été réalisé par nos services, dans un état d’esprit très constructif. Nous voulons être au rendez-vous le 1er janvier, tant sur le plan administratif que sur le plan financier, pour mettre en œuvre la grande région », a souligné Jean-Jack Queyranne.
Vingt groupes de travail thématiques ont permis à 500 fonctionnaires territoriaux -volontaires- des deux régions, de plancher sur différents thèmes, en avril à Clermont-Ferrand et en mai à Lyon, pour analyser comparativement les politiques publiques, ouvrir les chantiers sur les fonctions supports, appréhender les problèmes, proposer des solutions et apprendre à se connaître. « C’est parce que nous avons commencé il y a un an que nous sommes à un point aussi avancé », assure Jean-Michel Bossard, le DGS de la région Auvergne.

Kyrielle d’annonces

Jean-Jack Queyranne et René Souchon ont lancé une kyrielle d’annonces sur les avancées de leur travail commun : la mise en place d’un aller-retour direct en TER entre Clermont-Ferrand et Lyon à partir du 10 décembre, et un autre l’année prochaine ; la création d’un GIEC régional sur l’évolution climatique, ainsi que d’une agence régionale de la biodiversité, l’extension du périmètre de la SPL (société publique locale) Efficacité énergétique et du fonds ENR (énergies renouvelables) rhônalpins au territoire de l’Auvergne ; l’intégration du Creps de Vichy, que Jean-Jack Queyranne a visité hier, dans le giron régional ou encore le maintien du rectorat de Clermont-Ferrand ; la mise en place de groupements de commandes et la convergence des marchés publics.
Néanmoins, Jean-Jack Queyranne a reconnu que « la convergence des politiques publiques se fera sans doute sur la durée d’un mandat. Ne serait-ce que pour des raisons techniques, des chronogrammes différents des contrats pluriannuels, il faudra au moins un mandat pour harmoniser tout ça dans le temps ».

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Jean-Jack Queyranne : « Il faudra un mandat pour la convergence des politiques publiques régionales »

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement