Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Statistique

[Carte interactive] La pauvreté, urbaine, trop urbaine

Publié le 02/06/2015 • Par Sabine Blanc • dans : Actu expert santé social, Dossiers d'actualité, France

carte-pauvrete-une
D.R.
L'Insee a publié des données inédites sur la pauvreté en France, au niveau communal, qui confortent les analyses antérieures : le phénomène touche bien majoritairement les centres urbains.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Gentrification : le nouveau visage des villes

Les oreilles de Christophe Guilluy, le médiatique géographe, doivent siffler depuis ce matin, avec la divulgation par l’Insee de données inédites sur la pauvreté, au niveau de  la commune : “la pauvreté est dans l’ensemble plus forte dans les villes-centres des grandes aires urbaines (20% en moyenne), et dans les communes isolées hors de l’influence des villes (17% en moyenne)”, le poids de ces dernières étant toutefois à relativiser puisqu’”elles ne représentent que 5% de la population”.

Le taux de pauvreté est défini comme “la part de la population dont le niveau de vie est en-deça du seuil de pauvreté”, fixé à 60% du niveau de vie médian. Tirées du fichier localisé social et fiscal (Filosofi) sur l’année 2012, ces analyses infirment en partie celle de l’auteur de La France périphérique, selon laquelle les petites et moyennes villes ainsi que les zones rurales concentreraient la majorité des populations aux revenus les plus modestes.

“Globalement, 77% de la population ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

[Carte interactive] La pauvreté, urbaine, trop urbaine

Votre e-mail ne sera pas publié

lambda

03/06/2015 10h45

Un lissage statistique, certes, mais les processus de cooperation intercommunale entraïnant une réduction des écarts d’inégalité entre villes, on peut espérer qu’il en soit de même pour les Régions.

lilly45

19/06/2015 02h00

Le géographe Guilluy a travaillé sur les classes populaires et non pas sur la pauvreté. Ses travaux, qui mettent en lumière une France périphérique, ne sont en rien démontés par l’analyse de l’INSEE, pour qui d’ailleurs les villes-centres des grands pôles urbains regroupent Le Creusot, Oyonnax ou Béziers par exemple. Comme l’affirme l’Insee, les Français sont 95% à vivre sous influence urbaine, ce qui montre à quel point sa définition de l’urbain est généreuse. J’invite vos lecteurs à lire les articles suivants pour mieux comprendre les différences de méthodologie et ce qu’on peut faire dire à ces études :
http://www.slate.fr/story/102469/pauvrete-urbaine-guilluy-insee http://www.atlantico.fr/decryptage/ou-sont-plus-defavorises-pourquoi-photographie-pauvrete-insee-ne-dement-pas-existence-france-peripherique-christophe-guilluy-2173379.html/page/0/1

Commenter