Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

La dégringolade de l’épargne brute continue en 2015

Publié le 04/06/2015 • Par Cédric Néau • dans : Actu experts finances, Infographies finances

GAZ17_finances
La Gazette
C’est devenu une préoccupante habitude. Cette année encore, l’épargne brute des collectivités reculera, selon les projections effectuées par La Banque postale dans son étude de conjoncture parue en mai.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est la quatrième année de baisse, une première dans l’histoire financière des collectivités. L’épargne brute devrait diminuer de 5,4 % en 2015, atteignant 34,8 milliards d’euros, soit le plus bas niveau observé depuis 2009. C’est toujours l’effet de ciseau qui est à l’origine de cette dégradation des moyens d’autofinancement (excédent des recettes sur les dépenses de fonctionnement).

En effet, tandis que les recettes de fonctionnement stagnent à + 0,5 %, les dépenses de fonctionnement poursuivent leur progression à + 1,7 %, malgré les efforts effectués par les collectivités en matière d’achats – quasi stables à 40 milliards (+ 0,7 %) – et de frais de personnel, en décélération (+ 2,4 % en 2015, + 3,5 % en 2014).

Plus préoccupant encore, l’épargne nette, qui traduit les moyens réellement disponibles aux collectivités pour investir une fois l’annuité de la dette remboursée, « se dégraderait davantage », s’alarme La Banque postale. L’évolution annuelle moyenne sur dix ans ...

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La dégringolade de l’épargne brute continue en 2015

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement