Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Réforme territoriale

Un élargissement de la possibilité de mutualisation des services au sein des collectivités territoriales est-il à l’étude ?

Publié le 28/05/2015 • Par Ugo Chauvin • dans : Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les centres communaux d’action sociale sont des établissements publics locaux qui assurent l’action sociale de proximité dans le cadre communal. L’obligation pour les communes de créer cette structure autonome résulte de l’article L. 123-4 du Code de l’action sociale et des familles. L’article L. 123-5 du Code de l’action sociale et des familles offre la faculté aux communes de transférer tout ou partie de leur compétence sociale à des établissements publics de coopération intercommunale.

Ces derniers peuvent, par ailleurs, créer des centres intercommunaux d’action sociale chargés d’exercer la compétence sociale dévolue par les communes. Cette faculté a pour but d’inciter les communes, notamment les plus petites, à transférer tout ou partie de leur compétence sociale à l’échelon intercommunal. L’intercommunalité constitue, en effet, en matière d’action sociale comme dans d’autres domaines, une solution pertinente permettant aux communes de mutualiser leurs moyens pour répondre efficacement aux besoins de leurs habitants. Afin de renforcer l’efficacité de l’action sociale menée localement, de rationaliser les moyens et de prendre en compte toutes les spécificités locales très variées, plusieurs mesures sont apportées par le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe), actuellement en cours d’examen au Parlement.

Ainsi, le projet de loi NOTRe prévoit d’assouplir le droit en vigueur en donnant la faculté aux communes de moins de 1 500 habitants de choisir leur organisation pour assurer l’action sociale de proximité par la création d’un centre communal d’action sociale (CCAS), une gestion directe par la commune ou par un transfert d’attributions au centre intercommunal d’action sociale. Il prévoit également la dissolution de plein droit des centres communaux d’action sociale devenus sans objet du fait du transfert intégral de leurs compétences au centre intercommunal d’action sociale créé par l’établissement public de coopération communale dont sont membres les communes concernées.

En outre, ce projet de loi élargit la possibilité de création de services communs entre des établissements publics de coopération intercommunale à fiscalité propre et leurs communes membres à des établissements publics qui leur sont rattachés. Ces mesures de simplification du droit, de suppression des doublons au sein des intercommunalités, d’allègement des contraintes pesant sur les petites communes et de mutualisation renforceront la qualité de l’action sociale et la capacité d’action de l’ensemble des communes dans le champ social.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un élargissement de la possibilité de mutualisation des services au sein des collectivités territoriales est-il à l’étude ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement