Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Contentieux

Rouen : le futur siège de la Métropole arrive devant la justice administrative

Publié le 22/05/2015 • Par Manuel Sanson • dans : Régions

L’opposition municipale UDI de Rouen a déposé un recours contre le permis de construire autorisant le chantier du futur hôtel métropolitain.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La prise de bec politique autour du futur hôtel de la Métropole rouennaise rebondit sur le terrain juridique. Ce futur siège administratif de 8 000 m2 labelisé « PassivHaus, estimé à près de 30 millions d’euros, n’en finit plus de susciter la controverse.

L’opposition centriste, par l’intermédiaire du conseiller municipal UDI Robert Picard, vient d’introduire un recours devant le tribunal administratif contre le permis de construire délivré par la ville de Rouen.
« Nous soulevons des griefs de fond et de forme », précise Patrick Chabert, un autre représentant de l’UDI. Selon lui, certains documents d’urbanisme obligatoires ne figurent pas au dossier tandis que la perspective des lieux va se trouver « dénaturée » par ce nouvel immeuble moderne.

“Jusqu’au conseil d’Etat”

A priori, c’est une longue bataille juridique qui s’engage. « On ira jusqu’au conseil d’Etat s’il le faut », prévient déjà Patrick Chabert qui voudrait pouvoir “tenir jusqu’aux prochaines élections municipales”.

L’élu centriste espère faire durer la procédure pour retarder d’autant le lancement effectif des travaux. Il s’agit de mettre à mal un projet que les responsables de l’UDI locale considèrent, depuis le départ, comme mal ficelé. « On lance la construction d’un nouveau bâtiment alors que l’on ne sait pas tout des conséquences de la réforme territoriale. Si le conseil régional vient à s’installer à Caen, nous pourrions utiliser l’hôtel de Région rouennais », remarque Patrick Chabert.

“Générateur d’économies”

Autre critique récurrente ? L’opposition à l’agglomération conteste le lieu d’implantation de ce futur bâtiment public, à savoir sur les quais de la rive-gauche rouennaise. « C’est un très bel endroit que l’on va gâcher en y installant un édifice administratif fermé au public », s’insurge l’élu centriste.

Sollicitée par la Gazette des communes, la Métropole a répondu par courriel. Elle justifie ce nouveau siège par sa volonté d’opérer une « rationalisation de ses charges immobilières ».

Aujourd’hui, l’institution intercommunale est éclatée sur plusieurs sites, certains en pleine propriété, d’autres en location. Avec ce nouveau bâtiment, elle pourra, entre autres, abandonner la partie de l’immeuble Vauban qu’elle loue au groupe Matmut pour un montant de 850 000 euros par an.

Au final, d’ici 20 ans – durée de l’amortissement du prêt – la collectivité table sur une économie de 2 millions d’euros réalisée chaque année.

Malgré ce recours, la Métropole entend mener “dans les délais prévus ce projet générateur d’économies de fonctionnement indispensables”. Selon le calendrier initial, le nouvel hôtel de la la Métropole doit être achevé d’ici à 2017.

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rouen : le futur siège de la Métropole arrive devant la justice administrative

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement