Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Economie

Un dernier espoir pour Entreprise Rhône-Alpes International

Publié le 22/05/2015 • Par Françoise Sigot • dans : Régions

Le plan de reprise de l’association rhônalpine chargée d’accompagner les entreprises à l’international présenté par la région, ayant été rejeté par le conseil régional, l’espoir repose désormais sur les Opérateurs spécialisés du commerce international. La date de dépôt des dossiers pourrait être repoussée pour permettre à d’autres repreneurs de se manifester.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Il aura fallu moins de quatre heures, le 18 mai dernier aux conseillers régionaux de Rhône-Alpes pour mettre fin à 25 ans d’accompagnement économique à l’international. Jean-Jack Queyranne n’a en effet pas obtenu la majorité pour voter la subvention nécessaire pour que l’ARDI (Agence régionale du développement et de l’innovation) puisse reprendre l’essentiel des activités et des emplois d’Entreprise Rhône-Alpes International (ERAI), placée en redressement judiciaire le 14 avril. L’UDC, Europe Ecologie Les Verts et le FN ont voté contre le plan de reprise présenté par l’exécutif du conseil régional Rhône-Alpes. Lequel prévoyait d’accorder une subvention de 4.4 millions d’euros à l’ARDI pour que celle-ci reprenne 118 salariés sur 214.

Partenariat public privé

Maintenant, le dernier rendez vous avec la justice est fixé au 9 juin prochain, date à laquelle le TGI de Lyon étudiera les offres de reprise. A ce jour, l’OSCI (Opérateurs spécialisés du commerce international) qui siégeait au conseil d’administration d’ERAI et a plusieurs fois dénoncé sa gestion, a déposé un dossier de reprise. Son idée serait d’aller vers des partenariats publics privés pour aider les entreprises de Rhône-Alpes à se développer hors des frontières. « L’avenir réside dans la construction d’un bon partenariat public privé dans lequel le secteur public cesse d’essayer de faire ce que fait déjà le privé, mais se définit une mission de service public et s’y tient », précise l’OSCI dans le communiqué annonçant son offre de reprise. D’autres repreneurs seraient aussi sur le point de candidater, notamment pour reprendre des filiales étrangères. De fait, l’administrateur judiciaire n’exclue pas de repousser la date de dépôt des dossiers au 26 mai.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : les pièges à éviter

de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un dernier espoir pour Entreprise Rhône-Alpes International

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement