logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/360394/combien-coute-une-place-dehpad-resultats-dune-enquete-de-couts/

GRAND ÂGE
Combien coûte une place d’Ehpad ? Résultats d’une enquête de coûts
Catherine Maisonneuve | France | Publié le 20/05/2015 | Mis à jour le 30/05/2016

Selon une enquête rendue publique le 19 mai, le coût annuel d’une place d’Ehpad est de 37 043 euros. Une étude nationale de coût est lancée en 2015 pour réaliser une typologie des résidents selon leur état de santé et affiner les coûts par catégories.

Le second volet de la loi d’adaptation de la société au vieillissement sur les établissements d’hébergement des personnes âgées dépendantes (Ehpad) devient hypothétique, mais le chantier de la simplification et de la réforme de leur tarification continue. Avec une nécessité : améliorer la connaissance de leurs coûts.

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) et la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) se sont adjoint l’Agence technique de l’information sur l’hospitalisation (Atih), experte dans le sanitaire, pour la réalisation d’une enquête de coûts sur les données comptables et administratives 2013 de 105 Ehpad volontaires, représentatifs des trois statuts juridiques (publics, privés non lucratifs, privés lucratifs) et des deux options tarifaires qui conditionnent leur dotation de soins :

Ces options tarifaires compliquent beaucoup le calcul des coûts. Les 105 Ehpad ont bénéficié d’un accompagnement individuel, d’une formation collective et d’une compensation de 10 000 euros.

Les charges de personnel représentent 73% du coût à la place

Les premiers résultats de cette enquête de coûts 2013 [1] ont été rendus publics le 19 mai dans le cadre des Salons Santé Autonomie 2015.

Le coût moyen 2013 (soins de ville inclus et hors charges financières et de structure immobilière) supporté par l’ensemble des financeurs (résidents et leur famille, conseils départementaux et assurance-maladie) est estimé à 37 043 €annuels par place soit 101 € par jour.

Six activités – La décomposition des coûts selon les six types d’activités fait apparaître sans surprise que les soins viennent en tête, devançant de 3 points l’accompagnement dans les actes de la vie quotidienne.

Cliquez sur l'image pour l'agrandir [2]

Cliquez sur l’image pour l’agrandir

Principaux postes de charges – Le premier poste de charges est celui des charges de personnel. Il représente 73 %du coût annuel à la place (26 960 €).

Le second poste est celui des charges à caractère non médical qui recouvre l’alimentation, la blanchisserie, le nettoyage, les combustibles et les carburants, l’énergie et les fluides…

Cliquez sur l'image pour l'agrandir. [3]

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

De l’enquête à l’étude nationale des coûts (ENC)

La CNSA, la DGCS et l’Atih ont décidé de lancer une étude nationale de coûts pour mieux appréhender les dépenses en fonction des résidents accueillis. 80 Ehpad volontaires ont été sélectionnés en 2014. Depuis début 2015, ils collectent des informations sur l’état de santé de chaque résident en plus du retraitement de données comptables. Ils ont été formés fin 2014, bénéficient tout au long de l’étude d’un accompagnement individuel et perçoivent une compensation d’environ 30 000 €.

Cette étude nationale s’inscrit dans la continuité des enquêtes de coûts menées sur les données comptables 2012 et 2013 mais vise à fournir des coûts par typologie de résident pour les principales activités des Ehpad : accompagnement de la perte d’autonomie, organisation de la vie sociale, soins dispensés, hôtellerie.

Les données transmises à l’Atih tout au long de 2015, sont de trois types :

  1. descriptives de la population accueillie : données d’activité des outils que sont les coupes Pathos pour les soins et la grille Aggir pour la dépendance
  2. relatives aux temps passés auprès du résident pendant une semaine type
  3. comptables retraitées à partir du compte de résultat de l’exercice 2015.

Pour un Ehpad de 80 résidents, il pourrait donc y avoir 80 coûts. Ces coûts pourront être regroupés selon une typologie de résidents qui reste à construire par l’Atih en lien avec les partenaires du secteur médico-social. Les premiers résultats de l’étude nationale de coûts 2015 sont prévus pour début 2017. Le recrutement pour l’étude 2016 est lancé.

CHIFFRES CLES

Journée d'étude santé-social
Comment se saisir de la loi ASV pour mettre en œuvre sa politique vieillesse
Jeudi 30 juin 2016 à Lyon-Villeurbanne