Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Contentieux

Village des marques à Douains : Rouen ne désarme pas

Publié le 18/05/2015 • Par Manuel Sanson • dans : Régions

Opposante de longue date au projet de 16 000 m2 de locaux commerciaux, la municipalité prépare un recours en justice.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La validation du projet de village de marques à Douains (27), obtenue le 7 mai devant la commission nationale d’aménagement commercial (CNAC), suscite  l’ire de la municipalité rouennaise. Après deux échecs, plusieurs modifications du projet, l’institution nationale a fini par donner son feu vert à la construction de 16 000 m2 de surface commerciale.
« Le revirement de la ville d’Evreux a beaucoup penché dans la balance », déplore Bruno Bertheuil (PS), adjoint au maire au commerce. Aujourd’hui, l’élu craint pour la bonne santé des commerces du centre-ville. « Il s’agit d’une concurrence frontale, la majorité des enseignes qui vont s’y implanter sont déjà présentes chez nous », regrette-t-il.
Les marques devraient proposer une politique tarifaire très agressive et donc « déloyale » selon l’élu rouennais.

Recours devant la cour administrative d’appel

Autre motif d’inquiétude ? Un projet du même type est en cours de réalisation à Honfleur dans le Calvados tandis qu’un autre vient d’ouvrir ses portes à Aubergenville dans les Yvelines. Porte-voix des commerçants et de la chambre de commerce et d’industrie, la municipalité prépare sa riposte juridique. « Nous allons faire appel devant la cour administrative d’appel (CAA) », annonce Bruno Bertheuil.
Ce nouveau recours, non suspensif, doit être déposé avant le 7 juillet prochain. Si l’argumentation juridique est en cours d’élaboration, la ville de Rouen souhaite insister sur la contradiction entre l’ouverture d’un tel centre commercial et le versement de fonds Fisac destiné à la redynamisation des centres-villes de la région. « Cela équivaut à un gaspillage d’argent public », tranche Bruno Bertheuil qui se dit déterminé à faire échec au projet coûte que coûte, rappelant que la ville pourra saisir le conseil d’Etat en cas d’échec devant la CAA. Qu’on se le dise, la commune rouennaise ne lâchera rien…

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Village des marques à Douains : Rouen ne désarme pas

Votre e-mail ne sera pas publié

Hervé Herry

21/05/2015 07h45

Rouen ne manque pas d’air alors que son territoire est un des facteurs qui pauperise le commerce local qui avoisine avec un taux d’évasion commerciale de 23% !

C’est une des raison pour lesquelles il convient de privilégier Caen au détriment de Rouen dans l’organisation administrative de la Normandie. La volonté hégémonique de Rouen devient insupportable !909

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement