Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Vu d’ailleurs] Pouvoir d'agir

Québec, le DPA pour prendre soin de la santé mentale

Publié le 10/02/2017 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

Drapeau Québec-UNE
Argus - Fotolia
Le programme Pech laisse de côté les diagnostics pour se concentrer sur les forces et intérêts de l’individu. La personne peut ainsi passer du stade de la motivation à celui du mouvement.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

À Québec, Pech, initialement « Programme d’encadrement clinique et d’hébergement » s’adresse aux personnes souffrant de problèmes de santé mentale, de judiciarisation, de toxicomanie ou d’instabilité résidentielle.

Sa pratique s’élabore autour de huit volets d’intervention qui constituent un réseau de services de proximité et intersectoriels : le soutien communautaire d’intensité variable, la trajectoire justice, le travail de rue, le service de crise et de post-crise, l’hébergement transitoire, le soutien au logement social, la formation, le centre d’activités sur le rétablissement Sherpa.

Les forces de la personne

Pech pratique le développement du pouvoir d’agir depuis vingt-trois ans. Pour accompagner l’appropriation du pouvoir d’agir tant sur le plan psychologique et individuel que sur ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

CLUB FINANCE - Projet de loi de finance 2023 : ce qui attend les collectivités

de La Gazette des communes en partenariat avec la Caisse d’Epargne et KPMG

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Québec, le DPA pour prendre soin de la santé mentale

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement