Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Pouvoirs de police

La droite sénatoriale veut une police municipale à Paris

Publié le 06/05/2015 • Par Hugo Soutra • dans : Actu experts prévention sécurité, France

Une proposition de loi des sénateurs parisiens Yves Pozzo di Borgo (UDI), Pierre Charon (UMP) et Philippe Dominati (UMP) sera examinée au cours de la troisième semaine de mai dans l'optique de renforcer les pouvoirs de police du maire de Paris. Un préalable indispensable en vue de l'éventuelle création d'une police municipale au sein de la capitale, vieille antienne remise sur la table par le groupe UMP au conseil de Paris.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Pourquoi les articles L 2212-1 et 2 du code général des collectivités territoriales (CGCT) conférant aux maires une compétence en termes de sûreté et de sécurité ne s’appliquent-ils pas… au sein même de la capitale française ? Telle est, en somme, la question formulée le 1er avril dernier par les sénateurs parisiens Yves Pozzo di Borgo (UDI), Pierre Charon (UMP) et Philippe Dominati (UMP), tous trois partisans de la création d’une police municipale à Paris.

« Cette exception constitue un archaïsme dans une France décentralisée, et une singularité vis-à-vis des autres grandes capitales européennes. En outre, elle contraste avec l’exigence de proximité demandée par nos concitoyens aux élus locaux » font-ils valoir dans l’exposé des motifs de leur proposition de loi tendant à modifier le régime applicable à Paris en matière de pouvoirs de police. Leur texte sera examiné en séance publique le 21 mai prochain.

De l’exception à la règle de principe

Les trois sénateurs ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Références

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La droite sénatoriale veut une police municipale à Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Davidq

07/05/2015 06h58

Pourquoi une police municipale à Paris? Avec une P.P (Préfecture de Police) puissante et omniprésente, quelle est l’objectif que se fixe les élus parisiens? Dans un contexte qui tente à tirer les fonctionnaires de police municipale vers le bas et refuser l’uniformisation de la plateforme revendicative souhaitée par le SNPM, ainsi que pour l’armement systématique.
Il est vrai qu’il doit s’agir que d’un enjeu politique et non technique. Assoire une autorité supplémentaire, dans un contexte politique contrasté et complexe des pouvoirs des maires.

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement