Déchets

Tri mécano-biologique : une mise à l’arrêt qui pose question

| Mis à jour le 02/07/2015
Par • Club : Club Techni.Cités

© Chlorophylle - Fotolia.com

Les déchets de l’agglomération angevine traités par le Biopôle sont depuis mi-avril envoyés à Laval pour des raisons de sécurité. La collectivité pourrait y laisser des plumes. Ces déboires mettent en lumière les interrogations qui pèsent en France sur le tri mécano-biologique, qu’il ne faudrait toutefois pas enterrer trop vite.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Biodéchets : comment les trier en ville ?

L’installation était annoncée comme une avancée majeure. Imaginée en 2005, l’utilisation conjointe d’une unité de méthanisation et d’une chaîne de tri mécano-biologique (TMB) devait permettre dès 2010 à Angers Loire Métropole de valoriser l’essentiel de ses déchets ménagers, évitant la construction d’un nouvel incinérateur. Dix ans plus tard, la société Géval, filiale de Veolia, a (temporairement ?) choisi d’arrêter les frais. À Saint-Barthélemy-d’Anjou, le Biopôle n’accueille plus les ordures ménagères résiduelles (OMR) de la collectivité depuis mi-avril « pour cas de force majeure lié à la sécurité et à la santé de ses salariés ».

« On a constaté une accélération des dysfonctionnements », justifie Franck Arlen, directeur régional chez Veolia. La médecine du travail a déclaré quatre agents inaptes au travail et jugé inquiétantes les émanations d’ammoniac et de poussières constatées après la phase de méthanisation des OMR. Cette goutte d’eau a suffi à faire déborder un vase déjà bien rempli. La collectivité n’a jamais réceptionné officiellement l’usine, « considérant que les dysfonctionnements techniques au sein de cet établissement conçu et construit par Vinci Environnement sont trop nombreux et trop importants ». Après une phase de mise en ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP