Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Lutte contre le terrorisme

L’Etat va créer un centre d’encadrement pour les jeunes djihadistes

Publié le 29/04/2015 • Par Hugo Soutra • dans : Actu experts prévention sécurité

Manuel Valls a annoncé mercredi 29 avril la création, d’ici fin 2015, d’une structure chargée de prendre en charge certains jeunes djihadistes, revenant de zones de conflit et ne faisant pas l’objet de poursuites judiciaires. Cet encadrement complètera l'action menée par certaines collectivités locales depuis l'an dernier pour réinsérer les individus radicalisés attirés par le jihad,

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Si le gouvernement alerte régulièrement sur le nombre croissant de jeunes Français en partance vers la Syrie, il se soucie aussi de leur retour. Parallèlement aux chantiers de réinsertion des candidats au jihad mis sur pied par certaines collectivités locales, Manuel Valls a annoncé la création, d’ici la fin de l’année, d’une structure chargée de prendre en charge les individus radicalisés revenant de zones de conflit, volontaires et ne faisant pas l’objet de poursuites judiciaires.

Cet encadrement spécifique a été pensé par le ministère de l’Intérieur, et accepté par le premier ministre qui souhaite le rendre efficient au plus vite. C’est pour « aller plus loin et explorer de nouvelles pistes », a-t-il expliqué, avant de préciser : « par un accompagnement individualisé, une prise en charge psychologique et un encadrement renforcé, ces jeunes devraient retrouver toute leur place dans notre société. »

Le député UMP Eric Ciotti, président de la commission d’enquête parlementaire sur les filières jihadistes, a jugé que « le volontariat requis par le gouvernement rendra inopérant cette mesure utile », qu’il a par ailleurs défendue par le passé mais avec un aspect obligatoire.

Manuel Valls est, par ailleurs, revenu sur le bilan de la lutte contre la radicalisation. Le premier ministre a fait état de « près de 1 900 signalements reçus » par la plateforme de signalement mise en œuvre au printemps dernier pour les familles soupçonnant la ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Etat va créer un centre d’encadrement pour les jeunes djihadistes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement