Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Le rapport sur les zones de revitalisation rurales propose une redéfinition du zonage au niveau des établissements publics de coopération intercommunale, limitant le nombre de communes bénéficiaires à 10 000. Le législateur va-t-il suivre cette préconisation ?

Publié le 06/05/2015 • Par Ugo Chauvin • dans : Réponses ministérielles

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

À l’occasion du comité interministériel pour les ruralités, qui s’est tenu le 13 mars 2015 à Laon, le Gouvernement a présenté un plan d’actions comprenant une cinquantaine de mesures concrètes, ambitieuses et renouvelées. Ces mesures se caractérisent par une approche transversale visant à garantir l’égal accès de nos concitoyens aux services, à accompagner le développement des territoires ruraux et à renforcer les coopérations entre territoires urbains, péri-urbains et ruraux.

Une des mesures annoncées lors du comité – la mesure 31 – concerne spécifiquement les zones de revitalisation rurale (ZRR).

Ce dispositif des ZRR, mis en place en 1995, est aujourd’hui peu mobilisé pour le développement local. Sa complexité, issue de critères de classement peu clairs et d’une sédimentation de mesures, est un frein évident à son efficacité. Les évaluations réalisées en 2014 par une mission d’inspection, ainsi que les travaux conduits par la mission d’information de l’Assemblée nationale animée par MM. Calmette et Vigier, ont confirmé la nécessité de faire évoluer le dispositif afin de mieux prendre en compte la diversité et les évolutions des territoires ruraux.

Fort de ce constat, le Gouvernement a donc posé, lors du comité interministériel aux ruralités, les principes suivants pour une réforme du dispositif :

– un classement pluriannuel pour la durée des mandats communautaires ;

– de nouveaux critères de classement liés uniquement à la densité et à la richesse des habitants ;

– une progressivité dans la sortie du dispositif ;

– une simplification des avantages liés au dispositif et un maintien de ceux ayant de réels impacts sur le développement des territoires ruraux ;

– un maintien des dispositifs de dérogation du droit commun liés à ce zonage seront conservés, voire la mise en œuvre d’autres modulations du droit commun facilitant la dynamisation des territoires ruraux.

Cette réforme sera inscrite dans le projet de loi de finances 2016 (PLF 2016) pour une application au 1er janvier 2016. Une concertation avec les associations nationales d’élus sera engagée pour pouvoir disposer des éléments utiles aux arbitrages en vue de la préparation du PLF 2016.

Domaines juridiques

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le rapport sur les zones de revitalisation rurales propose une redéfinition du zonage au niveau des établissements publics de coopération intercommunale, limitant le nombre de communes bénéficiaires à 10 000. Le législateur va-t-il suivre cette préconisation ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement