logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/354746/cure-de-rigueur-en-seine-maritime/

FINANCES LOCALES
Cure de rigueur en Seine-Maritime
Manuel Sanson | A la Une finances | Actu experts finances | Régions | Publié le 04/05/2015

La nouvelle majorité de droite du conseil départemental entend tailler dans les dépenses.

« Un département autrement » C’était le slogan de campagne des candidats de droite aux dernières élections départementales de la Seine-Maritime. Sans détours, la nouvelle majorité promet donc le changement. « Nous allons prendre quelques mesures rapides, il nous faut envoyer des signaux », glisse Agnès Firmin – Le Bodo, première vice-présidente (UMP).

La nouvelle majorité annonce déjà la fermeture des sept maisons du département. Elle prévoit aussi des coupes dans le budget « communication » de l’institution. « Entre 20 et 30 %, ce serait bien », indique la première vice-présidente. Au-delà des symboles à venir, faut-il s’attendre à une révolution ? Rien n’est moins sûr… Ou tout du moins pas dans l’immédiat.

Endettement massif

« Les nouveaux élus doivent s’approprier leurs nouvelles délégations », justifie Agnès Firmin – Le Bodo. Hormis la prise en main des dossiers, il s’agit également de la philosophie du président : « Je suis un pragmatique », insiste Pascal Martin (UDI) ...