Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Club RH – Toulouse Métropole – 9 avril 2015

« Repenser l’organisation du travail et réfléchir à l’évolution professionnelle des agents » – Hélène Ollier (CDG Haute-Garonne)

Publié le 30/04/2015 • Par Maud Parnaudeau • dans : compte rendu des dernières rencontres du club RH

Hélène Ollier, directrice adjointe du centre de gestion de la Haute-Garonne, a expliqué, à l’occasion du Club RH de Toulouse Métropole du 9 avril, la manière dont le centre de gestion aborde la réforme territoriale et accompagne les collectivités dans sa mise en œuvre.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Comment le centre de gestion de la Haute-Garonne appréhende-t-il la réforme territoriale ?

Nous accompagnons les collectivités en ayant à l’esprit les objectifs de la réforme définie en 4 « C » par le ministère de la Fonction publique. La clarté : dire qui fait quoi et qui arrête de faire quoi. La cohérence : des compétences renforcées pour les grandes régions. La coopération : coopération intercommunale élargie et un nouveau cadre de dialogue entre collectivités. Le courage : un effort d’économie qui épargne les territoires les plus fragiles. Ces lignes forces obligent à repenser l’organisation du travail et l’évolution professionnelle des agents. La réforme territoriale nous pousse à changer nos manières de faire.

La réforme territoriale nous pousse à changer nos manières de faire.

Comment opérez-vous auprès des collectivités ?

Nous accompagnons beaucoup de communautés de communes actuellement. Elles nous saisissent de façon anticipée afin d’être déjà organisées dans l’hypothèse d’une absorption intercommunale, et dans le cadre des réflexions menées autour des mutualisations. Nous avons élaboré un protocole d’accompagnement qui tourne autour de plusieurs points pour les aider à réaliser l’intégration « organisationnelle » des compétences et des activités.

D’abord, nous sensibilisons les élus. Ils doivent parfois être « acculturés » à une meilleure manière de travailler ensemble dans un cadre collaboratif. Il faut aussi absolument réaliser un audit des conditions d’emploi, y compris en ce qui concerne les instances du personnel, pour savoir d’où l’on part. Nous n’arrivons pas avec des solutions toutes faites.

Nous passons à la moulinette le métier de l’agent, son activité, les conditions dans lesquelles il est employé (temps de travail, régime indemnitaire, prestations sociales..), le contexte budgétaire, social et démographique interne et externe à la collectivité ainsi que les attentes en matière de GRH, de santé et d’équité entre anciens et nouveaux. Nous aidons les collectivités à préparer la transférabilité du « portefeuille statutaire » des agents. Nous impliquons aussi les managers pour travailler sur les ambitions et opportunités du projet, et élaborer tout de suite des indicateurs de suivi des incidences de la nouvelle organisation.

Nous aidons les collectivités à préparer la transférabilité du « portefeuille statutaire » des agents.

Comment rassurez-vous les personnels sur leur sort ?

Il faut communiquer sur les effets d’aubaine. Travailler sur un territoire élargi peut créer des opportunités en matière de promotion, de développement de carrière, de formation. La difficulté vient du fait que nous n’avons aujourd’hui pas de connaissance de l’emploi au niveau régional pour développer les parcours professionnels.

La réforme peut-elle néanmoins favoriser la mobilité et le développement des parcours professionnels ?

Pour nos institutions, elle peut être un véritable accélérateur de coopération au service d’une plus grande fluidité et transparence en matière de gestion prévisionnelle des emplois, des effectifs et des compétences (GPEEC) au niveau régional. Mais pour pouvoir donner des gages et rassurer, y compris dans des situations de mobilités subies, et accompagner les trajectoires professionnelles, il est essentiel d’avoir une lisibilité des possibilités de parcours et passerelles au sein d’une région. Il faudrait donc cartographier ces emplois et favoriser l’analyse des aires de mobilités professionnelles. Mais aussi identifier et anticiper les situations « d’in-employabilité ». Beaucoup trop d’agents sont illettrés aujourd’hui, y compris parmi les encadrants. Sans compter qu’avec l’élargissement des périmètres, l’utilisation des TIC va devenir indispensable pour des agents qui, aujourd’hui, ne savent pas utiliser ces outils de communication. Ce sont des points sur lequel il va falloir être particulièrement vigilant.

Presentation Helene Ollier Club RH

Cet article fait partie du Compte-rendu

« Réforme territoriale : quelles conséquences pour les agents ? » - Club RH - Toulouse Métropole

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Repenser l’organisation du travail et réfléchir à l’évolution professionnelle des agents » – Hélène Ollier (CDG Haute-Garonne)

Votre e-mail ne sera pas publié

Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement