Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Club RH – Toulouse Métropole – 9 avril 2015

« Les choses ne seront plus jamais comme avant » – André Thomas (Toulouse)

Publié le 30/04/2015 • Par Maud Parnaudeau • dans : compte rendu des dernières rencontres du club RH

En préambule au Club RH de Toulouse Métropole, le 9 avril, André Thomas, directeur général délégué à la modernisation de l’administration de Toulouse et de Toulouse Métropole, a profité de son allocution de bienvenue pour expliquer pourquoi et comment les collectivités doivent aujourd’hui évoluer.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En quoi la réforme territoriale de 2015 est-elle différente des autres réformes qu’ont connues les collectivités ces dernières décennies ?

Elle intervient dans un contexte complètement différent des deux autres actes de décentralisation. Les collectivités évoluent dans un contexte en forte mutation qui ne s’est pas encore stabilisé, tant sur le plan financier que sur celui des compétences. Les choses ne sont plus et ne seront plus jamais comme avant. Il nous faut avancer avec de nouveaux leviers. C’est une nécessité pour la fonction publique territoriale de s’adapter durablement.

Comment faire pour « s’adapter durablement » ?

Il nous faut revisiter notre quotidien, prendre des initiatives et mieux nous coordonner entre collectivités. Aujourd’hui, nos élus sont demandeurs de propositions pour faire bouger les choses. Il faut saisir cette opportunité. Le premier outil à privilégier, c’est le dialogue social pour construire ensemble. C’est lourd, c’est lent, c’est compliqué mais c’est fédérateur et ce n’est qu’avec un dialogue social de qualité qu’on peut faire bouger les choses. Il faut aussi encourager le droit à l’initiative et à l’expérimentation dans les services, sans oublier le temps de « retour ». Il est nécessaire de développer une culture de l’évaluation pour mettre les moyens là où ils sont utiles. Il faut bien expliquer qu’on a le droit à l’erreur, qu’il n’y a pas de risque de sanction. Je pense pour ma part que la bonne volonté excuse à peu près tous les défauts…

Aujourd’hui, nos élus sont demandeurs de propositions pour faire bouger les choses.

Comment mettre en œuvre ces nécessaires évolutions ?

Après avoir identifié les bonnes pratiques, il faut travailler en réseau. Mais surtout, l’encadrement est un maillon clé de la modernisation. Les cadres doivent donc être soutenus et accompagnés avec notamment des formations, des « modes d’emploi » pour les aider à faire face aux situations complexes. La collectivité doit définir des objectifs sur les modes de management et identifier les points faibles sur lesquels travailler. Il n’appartient pas aux directions des ressources humaines de gérer tous les problèmes. Ce doit être un travail en commun avec les managers.

Accompagner les cadres avec notamment des formations, des « modes d’emploi » pour les aider à faire face aux situations complexes.

1 Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Les choses ne seront plus jamais comme avant » – André Thomas (Toulouse)

Votre e-mail ne sera pas publié

Cassius.31

02/05/2015 09h43

Un vrai interlocuteur.
Je suis tout à fait d’accord avec vous, évitons les procédures devant les tribunaux, le dialogue social avant tout. Laissons les agents agir dans l’intérêt général du service public. je suis pour l’inovation, la créativité, la concertation. Mettons de coté l’égotisme de certains et le carriérisme. Nous sommes rentrés dans une ére nouvelle. Je vous souhaite de porter votre projet dans notre belle Ville Rose.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement