Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Bâtiment

Certificats d’économies d’énergie : « un contexte de marché difficile » selon Certinergy

Publié le 30/04/2015 • Par Arnaud Garrigues • dans : A la une, Actu expert santé social, actus experts technique, France

une-immeuble
Marcus Kretschmar - Fotolia
Présentant ses résultats pour 2014, Certinergy a fait le point sur le marché des certificats d'économies d'énergies (CEE) et en particulier sur le cas des ménages en situation de précarité énergétique, en direction desquels l'entreprise a lancé un programme spécifique. Pour mieux répondre à ce problème, l'entreprise espère d'ailleurs une évolution du projet de loi sur la transition énergétique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Cet article fait partie du dossier

Comment les CEE gagnent en puissance

« En 2014, le contexte de marché a été difficile », estime Frédéric Utzmann, président de Certinergy, entreprise spécialisée dans l’efficacité énergétique et principal acteur sur le marché des certificats d’économies d’énergie (CEE)(1). Mais maintenant qu’une troisième période de CEE vient d’être lancée, Certinergy espère un redémarrage du marché.

Forte croissance

Pour autant, l’entreprise a vu son chiffre d’affaires fortement progresser entre 2013 et 2014, passant de 60 à 109 millions d’euros, grâce notamment à une diversification de ses zones d’implantation ainsi que de ses activités : désormais, plus de 50 % de son chiffre d’affaires est réalisé en dehors des CEE français. « Aujourd’hui nous intervenons sur l’ensemble des besoins de performance énergétique : audit, diagnostic et ingénierie, conception d’équipements, réalisation de travaux, accompagnement personnalisé et financement », explique Frédéric Utzmann. Ce dernier ne souhaite pas, pour autant, communiquer sur la rentabilité de l’entreprise : « nous avons toujours été profitable, de l’ordre de quelques %, et nous réinvestissons pour cette croissance », se borne-t-il à indiquer.

A l’horizon 2020, son objectif est d’atteindre un milliard d’euros de chiffre d’affaires !  » Aujourd’hui, nous sommes sur un boulevard car le monde de l’énergie est en train de bouger, tout comme les attentes des consommateurs «  ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Gazette pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Certificats d’économies d’énergie : « un contexte de marché difficile » selon Certinergy

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement