Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Police municipale

La ville de Gauchy baptise son poste de police du nom d’Aurélie Fouquet

Publié le 23/04/2015 • Par Guillaume Roussange • dans : Actu experts prévention sécurité

Gauchy Fouquet
Ville de Gauchy
La municipalité de Gauchy a symboliquement baptisé son nouveau poste de police du nom d’une jeune policière tuée en mission en 2010 : Aurélie Fouquet. La commune veut également armer ses policiers.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Il voulait lui rendre hommage et, à travers elle, à l’ensemble des policiers municipaux tués au cours de leur mission. Jean-Marc Weber, le maire divers droite de Gauchy (Aisne) a tenu à baptiser le nouveau poste de police municipale de cette ville de 5 500 habitants, du nom d’Aurélie Fouquet, jeune policière municipale tuée à Villiers-sur-Marne en mai 2010.

L’inauguration s’est tenue le 17 avril dernier en présence de membres de la famille de la policière, dont la mort avait suscité une vive émotion dans le pays. Agée de tout juste 26 ans, mère d’un bébé de 19 mois, Aurélie Fouquet avait en effet été atteinte de deux balles d’arme automatique par des braqueurs en fuite.

Son collègue, âgé d’une quarantaine d’année, était parvenu à blesser un des bandits avant d’être, lui aussi, touché à l’épaule. Au-delà de l’émotion, ce drame avait relancé le débat sur l’armement des policiers municipaux, le maire de Villiers-sur-Marne jugeant que le bilan aurait « sans doute été plus lourd si la PM ...

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La ville de Gauchy baptise son poste de police du nom d’Aurélie Fouquet

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement