Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Aide sociale à l’hébergement

Le consensus règne en faveur d’une réforme nationale

Publié le 27/01/2017 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

Vieillissant, inadapté, obsolète. Les intervenants au colloque de la Fnadepa sur les politiques vieillesse ont sévèrement qualifié le système actuel d’aide sociale à l’hébergement. Le consensus règne en faveur d’une réforme nationale pour éviter les inégalités de traitement entre les territoires. Parmi les axes proposés la fin de l’habilitation des établissements, l’évolution de l’aide à la structure vers l’aide à la personne et la réorientation des crédits – compris ceux de l’aide fiscale – vers les personnes âgées les plus modestes. « Avec précaution », préconise la Fnadepa qui redoute les effets pervers d’un système qui ne répondrait pas aux besoins des aînés sur un territoire.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Doit-on ou peut-on réformer l’aide sociale ? A la veille du débat des présidentielles, la question mérite d’être posée alors que le système du financement de l’hébergement en Ehpa ou en Ehpad, qui conjugue les ressources de la personne âgée, éventuellement des familles au titre de l’obligation alimentaire, et, en cas d’impossibilité, l’aide sociale hébergement (ASH) versée par le conseil départemental, est « vieillissant », selon l’expression de Claudy Jarry, président de la Fnadepa, à l’occasion du 9e colloque organisé sur les politiques vieillesse.

« La question se pose avec d’autant plus d’acuité que les contraintes budgétaires sont fortes », ajoute-t-il. L’allocation logement peut compléter le dispositif de cette aide, exclusivement versée pour des places créées dans un établissement ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment accompagner les ménages vers la rénovation énergétique de leur logement sur votre territoire ?

de SOLIHA

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le consensus règne en faveur d’une réforme nationale

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement