Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Roms

Préparation du 2ème Sommet de l’UE: les Roms entre inquiétude et volontarisme

Publié le 29/03/2010 • Par Olivier Berthelin • dans : Europe

Dans l’attente du 2ème sommet de l’UE sur l’inclusion des Roms les 8 et 9 avril 2010 à Cordoue, le parlement Européen a voté une motion déplorant le peu d’effet du premier sommet de 2008. De son côté le Forum européen des Roms et Gens du voyage interpelle la présidence Espagnole de l’UE et en France les organisations concernées affichent leurs inquiétudes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le2ème sommet de l’UE sur l’inclusion des Roms se tiendra les 8 et 9 avril à Cordoue (Espagne).  Sera-t-il le sommet de la dernière chance comme l’affirment certains eurodéputés ou l’occasion d’afficher des positions de principes sans effets comme le craignent de nombreuses associations ?

Dans une motion  votée le 25 mars 2010 par 572 voix pour, 28 contre et 23 abstentions le parlement Européen demande à la Commission d’élaborer la stratégie européenne sur les Roms déjà envisagée lors du sommet de Bruxelles en septembre 2008 sans avoir été jusqu’à présent mise en œuvre. Les députés condamnent la récente montée du racisme à l’égard des Roms dans plusieurs Etats membres de l’UE et expriment leurs inquiétudes face aux discriminations dont les Roms font l’objet en matière d’éducation, de logement, d’emploi, d’accès aux soins de santé et au vu de leur faible participation politique. Le rapatriement forcé des Roms vers les pays des Balkans, où ils risquent d’être discriminés et de se retrouver sans logement, est préoccupante, ont également souligné les députés, précise le communiqué officiel du parlement européen.

Pour sa part, Rudko Kawczynski, réélu mi février 2010 à la tête du Forum européen des Roms et des gens du voyage invite la Commission à établir un calendrier précis de mesures visant dans chaque pays à mettre les Roms sur le même pied que leurs concitoyens non roms.

La Voix des Rroms : «Autiste à notre égard, l’Europe ferait mieux de se taire et éviter ainsi d’aggraver le racisme que nous subissons»

Loin de nourrir des espoirs dans l’issue de ce sommet, des associations fortement impliquées sur le terrain militent pour limiter les possibles dégâts. « Lors du premier sommet en 2008, nous avons présenté le projet d’un statut-cadre des Rroms dans l’Union européenne élaboré en 2000 par un réseau rassemblant en son sein des personnes qui connaissent le terrain depuis fort longtemps. Cette proposition, validée par l’union romani internationale reste complètement ignorée à ce jour, alors que, dépassant la question rrom seule, elle offre des solutions bien plus globales pour l’UE. Si celle-ci ne veut pas de nos propositions, au moins qu’elle arrête de gesticuler. Ceci nous évitera d’être tenus à tort pour responsable de ses gaspillages», dit Saimir Mile, président de la voix des Rroms. L’association réclame que dans chaque Etat soient abordés les problèmes économiques et sociaux indépendamment des questions ethniques qui, selon elle, renforcent d’un côté les violences anti rroms et de l’autre encourage des formes de communautarisme. Par ailleurs, les associations s’inquiètent de mesures répressives visant les seuls Roms. Nous craignons qu’en marge de ce sommet certains Etats membres prennent des mesures visant à limiter la liberté de circulation des citoyens considérés comme Roms, fait-on remarquer du côté du collectif Romeurope. Constatant que la Roumanie à déjà été condamnée pour avoir interdit à certains de ses citoyens de quitter ses frontières au mépris du droit européen.

FNASAT : «Le sommet de Cordoue va-t-il faire l’impasse sur les discriminations touchant particulièrement les gens du voyage français ?»

En France des associations tirent la sonnette d’alarme Des discriminations particulières visent les gens du voyage à travers les titres de circulations les difficultés pour stationner pour accéder au logement, à l’école, aux soins, exercer leurs droits civiques. Il ne faudrait pas que le sommet de Cordoue fasse l’impasse sur ce volet spécifique, lance Stéphane L’évêque, directeur de la FNASAT.

De son côté l’UFAT qui représente les Roms Français au sein du Forum européen des Roms rappelle qu’en 2008 le gouvernement s’était engagé à réviser la loi du 3 janvier 1969 et de généraliser l’application de celle du 5 juillet 2000.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Préparation du 2ème Sommet de l’UE: les Roms entre inquiétude et volontarisme

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement