Environnement - Développement durable

Quelles sont les mesures prises afin de résoudre la question de l’avenir des ressources en bois ?

| Mis à jour le 23/04/2015
Par • Club : Club Techni.Cités

Les entreprises liées à l'exploitation du bois demandent des solutions pour lutter contre la concurrence de la Chine.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les représentants des industries de transformation du bois s’inquiètent depuis plus d’un an des exportations françaises de bois non transformé, en particulier à destination de la Chine. Le constat qui est dressé par la profession est celui d’un renchérissement du prix des bois, alimenté par les négociants en bois qui exportent vers la Chine, sur lequel les scieries françaises ne peuvent pas s’aligner. Les industriels dénoncent un effet de dumping exercé par la Chine qui n’impose pas de taxe à l’importation pour le bois rond mais applique des taxes sur les produits dérivés du bois. Sur l’année 2013, le niveau total des exportations de bois non transformé toutes essences et qualités confondues s’est établi à 256 millions d’euros pour 4,7 millions de m3, ce qui correspond à environ 13,5 % de la récolte commercialisée. La part exportée vers la Chine atteint 56 millions d’euros (22 % du total) pour 711 000 m3 (15 % du total). Le niveau total des exportations évolue peu sur les dernières années. La part exportée vers la Chine augmente en effet au détriment de la part exportée vers l’Union européenne.

Face à ce phénomène, le Gouvernement a activité des leviers d’action au niveau national et européen.

D’une part, une mission parlementaire visant à analyser précisément les flux commerciaux de produits de bois brut et à faire émerger des propositions d’actions pour remédier au déséquilibre des échanges de la filière forêt-bois française a été confiée à M. Christian Franqueville, député des Vosges, par le Premier ministre, en décembre 2014.

D’autre part, toute décision concernant des mesures de restriction des exportations étant de la compétence stricte de l’Union européenne, la France a soulevé en septembre 2014 la question au sein du groupe technique « forêt » du Conseil européen.

De son côté, le comité stratégique de filière a consacré un groupe de travail à la question de l’approvisionnement des industries de transformation du bois. Cette question occupe ainsi une place importante dans le contrat de filière signé le 16 décembre 2014 par les ministres chargés de la forêt, de l’économie, du logement, de l’écologie et de l’énergie, ainsi que la plupart des acteurs du secteur, de l’amont à l’aval. En particulier, l’évolution des modes de commercialisation des bois y a été identifiée comme un axe stratégique pouvant aider les scieries françaises dans leurs achats de matière première.

La voie de la contractualisation, privilégiée sur des volumes importants par les coopératives forestières, reste cependant à développer plus largement s’agissant des ventes consenties par les sylviculteurs privés. Concernant les bois des forêts publiques mis en marché par l’office national des forêts (ONF), le contrat d’objectifs et de performance entre l’État, l’ONF et la fédération nationale des communes forestières prévoit de développer la contractualisation. Cette thématique importante pour assurer l’approvisionnement des scieries sera au cœur de la négociation anticipée du contrat en 2015.

Le contrat de filière souligne également la nécessité d’améliorer les peuplements et d’effectuer des plantations : dans ce cadre, 30 millions d’euros vont être consacrés par l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie pour intervenir sur la ressource en bois en amont de sa consommation.

 

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP