Energie - Environnement

Forêts : « dans certains territoires, le bois-énergie rafle tout »

Par • Club : Club Techni.Cités

PHOVOIR

La filière forêt-bois manque d'un pilotage stratégique et d'objectifs pour l'amont et l'aval, regrettent les sénateurs Houpert et Botrel, dans un rapport de la commission des finances remis le 9 avril 2015. Ils formulent une série de recommandations et pointent notamment les conflits d'usages liés au bois-énergie.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

cet article fait partie du dossier

Bois-énergie : des projets vertueux sous certaines conditions

Les sénateurs n’y sont pas allés par quatre chemins, en déclarant que la politique forestière française n’avait « ni stratégie, ni pilote » et qu’elle était « sans résultat ». Dans un rapport présenté le 9 avril, deux membres de la commission des finances du Sénat, Alain Houpert et Yannick Botrel, ont détaillé les problèmes dont souffre la filière forêt-bois et qui empêche la France de valoriser sa couverture forestière, la quatrième d’Europe. Ils ont tout d’abord pointé un morcellement trop important des forêts, avec 3,3 millions de propriétaires forestiers, et le fait que « les espèces d’arbres qui les composent (des feuillus pour les deux tiers) n’offrent pas de débouchés », selon Alain Houpert.

Pour un pilotage stratégique de la filière

Mais surtout, les deux sénateurs regrettent le manque de concertation entre tous les ministères qui interviennent sur ce sujet (agriculture et forêts, industrie, économie, écologie, énergie, budget, finances), ainsi que la multiplicité d’acteurs impliqués, qu’ils soient publics (Office national des forêts, Centre national de la propriété forestière, Chambres d’agriculture) ou privés – il existe une dizaine d’organisations professionnelles. Face à ce constat, ils appellent donc à la mise en place d’un pilotage stratégique, afin d’avoir « un lieu de concertation interministérielle et d’organiser la concertation avec les acteurs de la filière », explique Alain Houpert. Ils recommandent de placer cette structure sous la tutelle du ministère de l’Agriculture et des forêts, de fixer des objectifs pour l’amont et l’aval et de demander un rapprochement des organisations professionnelles. Le « contrat de filière » signé en décembre 2014 n’est qu’une  » avancée très ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Techni.Cités pendant 30 jours

J’en profite
Dossier
Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

  • Déchets : les nouvelles filières REP sont à la traîne

    Pour leur 16e édition, les rencontres Amorce / Eco-organismes qui se sont tenues le 24 janvier à Paris avaient du grain à moudre. Le big-bang des filières REP (responsabilité élargie des producteurs) annoncé en 2022 a fait «pschitt» et l’année 2023 ...

  • Le chemin vers la résilience hydrique détaillé au Sénat

    Etonnante synchronicité. Alors que tous les regards étaient tournés en direction du Carrefour des gestions locales de l’eau pour l’annonce de la planification écologique dans le secteur de l’eau par Christophe Béchu et Bérengère Couillard, c’est devant ...

  • « Plan eau » : quelles sont les attentes des collectivités ?

    Rendez-vous raté pour le plan « eau » du gouvernement qu'il était censé présenté au Carrefour des gestions locales de l’eau (CGLE) ! Si les conclusions de ce premier chantier de la planification écologique n’ont pas été annoncées, on sait cependant que ...

  • La reprise des concessions funéraires

    À l'expiration de la durée de la concession funéraire, se pose la question des reprises. Dans quelles conditions juridiques et matérielles doivent-elles s'opérer ? Cette problématique concerne également les concessions délivrées à perpétuité. ...

Offre découverte 30 jours gratuits !

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Les solutions pour organiser une ZFE

de Les webinaires de la Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP