Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Santé

Projet de loi Santé : la territorialisation dans les mains des médecins

Publié le 13/04/2015 • Par Catherine Maisonneuve • dans : A la une, Actu expert santé social, France

Marisol-Touraine-UNE
Ludovic Lepeltier / Wikimedia Commons
Le volet médecine de proximité du projet de loi « de modernisation de notre système de santé » que les députés doivent voter ce mardi 14 avril 2015 vise à organiser les soins primaires autour de la notion de territoire. Mais le projet de service territorial de santé a disparu, l'organisation se fera… au bon soin des médecins.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les députés sont appelés à voter ce mardi 14 avril le texte du projet de loi « de modernisation de notre système de santé », dont ils ont achevé l’examen le 10 avril au soir. Le gouvernement ayant adopté la procédure accélérée, il n’y aura pas de deuxième lecture. Dépassant les 200 articles, le texte bat le record de la loi HPST de 2009. Après des mois de contestations de toutes parts, il n’a pratiquement plus rien à voir avec le texte déposé par le gouvernement le 15 octobre 2014, et les députés ont en outre a remanié en séance (et hypertrophié !) celui adopté par la commission des affaires sociales, le 10 mars.

De la généralisation par étapes du tiers payant à la suppression de l’Ordre des infirmières, du droit à l’oubli pour les anciens malades à l’interdiction aux hôpitaux de recourir aux emprunts toxiques, de la lutte contre la maigreur extrême des mannequins à la suppression du délai de 7 jours de réflexion avant IVG, ce texte à tiroirs se révèle un catalogue de mesures à ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Projet de loi Santé : la territorialisation dans les mains des médecins

Votre e-mail ne sera pas publié

interco

14/04/2015 08h43

Et voilà comment votre fille est muette.
Le service public de santé, bousillé sciemment par les « néo-cons »avec la T2A + l’abandon des médecins libéraux des tours de garde+ le refus du tiers payant + le refus de certains praticiens de soigner les titulaires de la CMU+ l’engorgement consécutif des urgences hospitalières+ le misérabilisme des hôpitaux publics+ le vieillissement des médecins = une Sécu à la ramasse et un service de Santé haché menu.
Il nous reste que 30 ans pour se rendre compte qu’on va dans le mur et faire comme les Anglais aujourd’hui reconstituer enfin un vrai Service de Santé national.
Mais nous, on persiste et on aggrave !

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement