Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budget primitif 2010

Le Puy-de-Dôme maîtrise son budget de fonctionnement au profit des investissements

Publié le 25/03/2010 • Par Frédéric Pigot • dans : Actualité Club finances, Régions

Le budget 2010 du conseil général progresse de 38,1 millions d’euros avec une réduction, de près de 2,5 points, de la part accordée à la section de fonctionnement.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Pour une question de visibilité quant aux aides de l’Etat, les élus du conseil général du Puy-de-Dôme ont attendu le mois de mars pour procéder au vote de leur budget primitif. Son montant général a été fixé à 793,30 millions d’euros contre 755,20 en 2009.

Cette augmentation de 5,05 % concerne prioritairement la section d’investissement qui gagne 12,56 % pour s’établir à 293,34 millions. Le projet touristique de train à crémaillère, qui permettra d’accéder au sommet du puy de Dôme, est directement concerné. Le coût total de ce chantier a été estimé à 80 millions d’euros. Les travaux doivent débuter cette année.

Avec 499,96 millions (+ 1,09 % par rapport à 2009), les dépenses de fonctionnement du conseil général ne représentent plus que 63,02 % du budget global contre 65,49 % un an plus tôt. Les économies ont été faites sur les enveloppes consacrées aux charges à caractère général (- 5,35 %) et aux autres charges de gestions courantes (- 3,85 %) qui représentent respectivement 77,31 et 173,14 millions. Les frais de personnel progressent quant à eux de 1,07 % pour s’inscrire à 112,05 millions.

Recours au remboursement anticipé de la TVA

Au niveau des recettes, le département a recouru, l’an dernier, au remboursement anticipé de la TVA. Il enregistre, cette année, une variation quasiment imperceptible, le montant de la Dotation globale de fonctionnement est fixé à 110,73 millions et celui de la Dotation générale de décentralisation à 2,45 millions. Les taux de fiscalités n’ont pas été touchés. Le niveau d’emprunt du conseil général du Puy-de-Dôme passe de 127,15 à 133,64 millions (+ 5,10 %) tandis que l’encours de la dette grimpe de 175,37 à 228,08 millions (+ 30,05 %), sans expositions aux emprunts à taux variables. La capacité d’autofinancement se réduit de 4,57 % pour s’établir à 42,48 millions d’euros.

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le Puy-de-Dôme maîtrise son budget de fonctionnement au profit des investissements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement