logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/347506/lutte-contre-le-djihadisme-110-propositions-senatoriales-les-acteurs-locaux-concernes/

PRÉVENTION DE LA RADICALISATION
Lutte contre le djihadisme : 110 propositions sénatoriales, les acteurs locaux concernés
Hervé Jouanneau | A la Une prévention-sécurité | Actu experts prévention sécurité | France | Publié le 08/04/2015

Si les principales propositions émises le 8 avril par la commission d’enquête du Sénat et son rapporteur, Jean-Pierre Sueur, pour contrer le djihadisme visent d'abord à renforcer les services antiterroristes, contrer le jihad médiatique, mieux contrôler les frontières ou encore adapter la réponse pénale et carcérale, certaines concernent directement les élus locaux et les professionnels de la prévention.

Après avoir auditionné, depuis le mois d’octobre, une cinquantaine d’experts et de spécialistes, cette commission, dont le sénateur Jean-Pierre Sueur (socialiste, Loiret) est le rapporteur, a rédigé un rapport de 440 pages intitulé « Filières jihadistes: pour une réponse globale et sans faiblesse », qui a été présenté le 8 avril au Sénat.

Mieux prévenir, mieux détecter – Premier chapitre : la prévention de la radicalisation. Dans son rapport, la commission préconise notamment de « mettre en place des actions obligatoires de formation à la détection de la radicalisation à destination de tous les acteurs de terrain », rappelant l’existence de la formation mise en place depuis l’été 2014 par le secrétariat général du Comité interministériel de prévention de la délinquance.

Selon elle, il est en effet « indispensable de créer des compétences spécifiques au sein de chacune des administrations de proximité et de donner ...

REFERENCES