Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Orientation

Le conseil général du Cher menace de se désengager des CIO

Publié le 18/03/2010 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Régions

L’assemblée départementale du Cher demande à l’Etat d’assumer financièrement la charge des trois centres d’information et d’orientation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le budget du conseil général du Cher qui sera examiné le 29 mars réservera un crédit de 82.000 euros au fonctionnement des trois CIO de Bourges, Vierzon et Saint-Amand-Montrond.

Mais cette dépense passe mal dans ce département en proie à de sérieuses difficultés budgétaires. C’est pourquoi le CG va officiellement demander à l’Etat «de prendre ses responsabilités» et de financer ces structures qui sont animées par 28 personnels d’Etat. «C’est l’Etat, explique Yann Galut, vice-président du conseil général en charge de l’éducation, qui est compétent en matière d’orientation et d’accompagnement des élèves et de leurs familles. Ce sont bien ses agents qui assurent cette mission».

Le CG finance le logement et tous les frais de fonctionnement des trois CIO

Mais c’est pourtant le conseil général qui doit financer le logement et tous les frais de fonctionnement des trois CIO du Cher. Dans un premier temps, les élus ont demandé aux personnels des CIO « d’examiner leurs méthodes de travail et de déterminer si des économies peuvent être faites, sans remettre en cause la qualité du service apporté aux jeunes et à leurs familles ».

Mais le CG veut aller plus loin et va officiellement demander au gouvernement « comme nous y autorise le décret du 7 juillet 1971, d’inscrire dans la prochaine loi de finances les crédits nécessaires au fonctionnement des CIO du Cher, dans la mesure où il s’agit d’une responsabilité d’Etat. Nous réitérerons cette demande jusqu’à être entendus » poursuit Yann Galut. À défaut, le CG pourrait envisager de se désengager des CIO à partir de 2011.

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le conseil général du Cher menace de se désengager des CIO

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement